La peine de mort dans le monde — Italie https://www.peinedemort.org/rss/pays/ITA Italie : tous les documents concernant la peine de mort. fr Sophie Fotiadi <sophie.fotiadi@peinedemort.org>, 2018 Fri, 20 Jul 2018 18:39:46 +0200 Thu, 30 Nov 2017 17:57:12 +0100 120 Le gouvernement zambien consultera les citoyens sur l'abolition de la peine de mort https://www.peinedemort.org/document/9644 LUSAKA, 29 novembre (Xinhua) -- Le gouvernement zambien a fait savoir mercredi qu'il consulterait l'année prochaine ses concitoyens pour s'avoir si la peine de mort doit être maintenue ou supprimée dans ce pays. Le ministre de la Justice, Given Lubinda, a indiqué que le programme de son ministère l'année prochaine consisterait également à sensibiliser ses concitoyens sur la nécessité d'abolir la peine de mort et sur l'amélioration de la Constitution du pays. Le ministre zambien s'exprimait à l'occasion d'une rencontre bilatérale avec le ministre italien de la Justice, Andrea Orlando, en marge du 10ème Congrès international des ministres de la Justice organisé par le gouvernement italien avec pour thème "Une journée mondiale sans peine de mort". Constatant que la peine de mort était inscrite dans le code pénal du pays depuis des années, le ministre zambien a cependant souligné qu'aucune peine de mort n'avait été signée par les présidents du pays depuis 1997, selon un communiqué publié par l'ambassade de Zambie en Italie. Les présidents successifs se sont appuyés sur les dispositions de la Constitution qui leur offrent le droit d'accorder grâce aux condamnés dans le couloir de la mort en commuant leur peine en prison à vie, a-t-il observé. "La peine de mort, qui est inscrite dans la Constitution de la Zambie, est un sujet très controversé et la Zambie est considérée à toutes fins utiles comme un pays abolitionniste dans les faits", a-t-il dit. De son côté, le ministre italien a félicité les dirigeants zambiens pour leurs efforts pour abolir la peine de mort. Le gouvernement italien se réjouit des avancées de la Zambie dans la mobilisation de sa population pour envisager l'abolition de la peine de mort, a-t-il déclaré. Les défenseurs des droits de l'Homme en Zambie appellent à la suppression de la peine de mort du droit pénal zambien. En juillet 2015, le président zambien Edgar Lungu a commué en prison à perpétuité les peines de 332 condamnés à mort.
Le ministre de la Justice, Given Lubinda, a indiqué que le programme de son ministère l'année prochaine consisterait également à sensibiliser ses concitoyens sur la nécessité d'abolir la peine de mort et sur l'amélioration de la Constitution du pays.

Le ministre zambien s'exprimait à l'occasion d'une rencontre bilatérale avec le ministre italien de la Justice, Andrea Orlando, en marge du 10ème Congrès international des ministres de la Justice organisé par le gouvernement italien avec pour thème "Une journée mondiale sans peine de mort".

Constatant que la peine de mort était inscrite dans le code pénal du pays depuis des années, le ministre zambien a cependant souligné qu'aucune peine de mort n'avait été signée par les présidents du pays depuis 1997, selon un communiqué publié par l'ambassade de Zambie en Italie.

Les présidents successifs se sont appuyés sur les dispositions de la Constitution qui leur offrent le droit d'accorder grâce aux condamnés dans le couloir de la mort en commuant leur peine en prison à vie, a-t-il observé.

"La peine de mort, qui est inscrite dans la Constitution de la Zambie, est un sujet très controversé et la Zambie est considérée à toutes fins utiles comme un pays abolitionniste dans les faits", a-t-il dit.

De son côté, le ministre italien a félicité les dirigeants zambiens pour leurs efforts pour abolir la peine de mort.

Le gouvernement italien se réjouit des avancées de la Zambie dans la mobilisation de sa population pour envisager l'abolition de la peine de mort, a-t-il déclaré.

Les défenseurs des droits de l'Homme en Zambie appellent à la suppression de la peine de mort du droit pénal zambien.

En juillet 2015, le président zambien Edgar Lungu a commué en prison à perpétuité les peines de 332 condamnés à mort.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9644 Wed, 29 Nov 2017 00:00:00 +0100 Xinhua
Condamnation à mort du docteur Ahmadreza Djalali en Iran https://www.peinedemort.org/document/9662 Ahmadreza Djalali a appris le 21 octobre, par son avocat, qu'il avait été condamné à la peine de mort. Détenu en Iran depuis avril 2016 il était accusé d'espionnage et de collaboration avec un Etat ennemi. Médecin et professeur d'université, Ahmadreza Djalali a habité en Suède et a également enseigné en Italie et en Belgique. De nombreuses réactions internationales ont fait suite à son arrestation puis à sa condamnation.
Médecin et professeur d'université, Ahmadreza Djalali a habité en Suède et a également enseigné en Italie et en Belgique. De nombreuses réactions internationales ont fait suite à son arrestation puis à sa condamnation.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9662 Sat, 21 Oct 2017 00:00:00 +0200 Sophie Fotiadi
Lancement d'une Alliance mondiale pour un commerce sans torture https://www.peinedemort.org/document/9604 L'"Alliance mondiale pour un commerce sans torture" vise à mettre fin au commerce de biens utilisés pour infliger la peine capitale ou la torture. Cette initiative, portée par l'Union européenne, l'Argentine et la Mongolie, a été signée par 58 pays lors de son lancement le 18 septembre 2017 à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies.
Cette initiative, portée par l'Union européenne, l'Argentine et la Mongolie, a été signée par 58 pays lors de son lancement le 18 septembre 2017 à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9604 Mon, 18 Sep 2017 00:00:00 +0200 Sophie Fotiadi
An internal server error occurred.