Plan du site

Exécutions en Chine, drogue brûlée pour la journée anti-drogue de l'ONU

dépêche de presse du 26 juin 2002 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
HONG KONG (AFP) - Cinquante trafiquants au moins ont été exécutés en Chine pour marquer la journée internationale anti-drogue, mercredi, tandis que la Birmanie, premier producteur mondial d'opium, a détruit plus d'un milliard de dollars de narcotiques.


En Chine, des dizaines de trafiquants ont également été condamnés à des peines allant jusqu'à la peine capitale, a rapporté la presse à l'occasion de la journée annuelle contre la consommation et le trafic de drogue organisée par l'ONU.

Seize trafiquants ont été exécutés dès lundi dans la ville de Fuzhou (sud-est), après un grand rassemblement durant lequel 1.221 trafiquants ont été condamnés, dont 263 à des peines cinq ans de prison et plus, selon l'agence Chine nouvelle. Quatorze trafiquants ont par ailleurs été condamnés à mort mardi dans la seule province du Sichuan (sud-ouest), dont neuf ont été immédiatement exécutés, selon l'agence Nouvelles de Chine.

Dans la province du Hunan (centre), sept personnes ont également été exécutées mardi, tandis qu'une dizaine d'autres ont été condamnées à des peines diverses, incluant la peine de mort, par le tribunal de la ville de Hengyang.

La Chine profite généralement de la journée anti-drogue pour exécuter plusieurs dizaines de trafiquants. Son exemple semble avoir inspiré la présidente indonésienne Megawati Sukarnoputri qui a estimé mercredi que son pays devait appliquer la peine de mort contre les trafiquants.

Au moins sept ressortissants étrangers ont été condamnés à mort ces deux dernières années en Indonésie pour trafic de drogue. Les sentences n'ont pas été exécutées. Plus de deux millions d'Indonésiens (sur 212 millions d'habitants) sont considérés comme dépendants de la drogue.

La Birmanie, premier producteur mondial d'opium, et la Thaïlande ont marqué la journée antidrogue en brûlant des tonnes de stupéfiants, tandis que le Cambodge, lui aussi gagné par le fléau, manifestait.

A Rangoun, le numéro un du régime militaire, le généralissime Than Shwe, a déclenché un incinérateur où se sont consumés trois tonnes d'opium, 240 kg d'héroïne, 434 kg de marijuana, 35 millions de pilules d'amphétamines et des comprimés et de la poudre d'éphédrine.

"La valeur de la drogue détruite est estimée à 1,078 milliard de dollars, au prix de détail dans les rues des Etats-Unis", a déclaré le général de brigade Zaw Win, un des responsables de la lutte antidrogue, à l'occasion de la 16è incinération de drogue depuis 1990.

Selon le dernier rapport du département d'Etat américain pourtant, la Birmanie est le premier producteur d'opium au monde et la première source d'amphétamines en Asie.

En Thaïlande, les autorités ont marqué la journée en faisant brûler un montant record de drogue trouvée lors de plus de 18.000 saisies et d'une valeur marchande de 126 millions de dollars.

Le gouvernement "veut montrer sa forte détermination à éliminer le problème de la drogue", a expliqué le ministre de la Santé, Mme Sudarat Keyuraphan, évoquant une consommation exponentielle d'amphétamines, avec 2,4 millions de drogués.

Au Cambodge, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Phnom Penh. Le Cambodge, qui jusqu'a récemment était essentiellement un pays de transit de la drogue produite dans le Triangle d'or vers les marchés occidentaux est aux prises avec une consommation en forte hausse.
Partager…

Données techniques

ID128
Type de document (code)depeche
TitreExécutions en Chine, drogue brûlée pour la journée anti-drogue de l'ONU
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 juin 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsJournée internationale contre la drogue : la Chine exécute des condamnés à mort
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + exécution
ZonegéosChine