Plan du site

Saddam Hussein mérite «20 fois» la peine de mort, estime Talabani

dépêche de presse du 7 septembre 2005 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
Pays :
Thème :
BAGDAD - L'ancien président irakien Saddam Hussein devrait être pendu «vingt fois», a déclaré mardi son successeur Djalal Talabani. Il a toutefois réaffirmé qu'il ne signerait pas l'ordre d'exécution de l'ex-dictateur.

«Saddam mérite vingt fois la peine de mort car il a essayé vingt fois de m'assassiner», a-t-il dit dans un entretien à la chaîne publique irakienne Irakiya, rappelant l'époque où il était un chef rebelle kurde luttant contre le pouvoir irakien. «Il y a cent raisons de condamner Saddam à mort», a-t-il ajouté.

«Le fait que je ne signerai pas (l'ordre d'exécution) ne signifie pas que je m'opposerai à la décision du tribunal», a-t-il dit en affirmant qu'aucune pression politique n'influencerait la décision des juges de Saddam Hussein.
Le procès de Saddam Hussein et de plusieurs de ses collaborateurs s'ouvrira le 19 octobre, a déclaré dimanche Laith Koubba, porte-parole du gouvernement irakien. Ils doivent être jugés pour l'exécution de 143 civils dans le cadre de représailles du régime baasiste après la tentative d'assassinat dont l'ancien président avait été l'objet en 1982 dans le village chiite de Djoubaï.

La semaine dernière, les autorités irakiennes ont pendu trois personnes. Il s'agissait des premières exécutions capitales dans le pays depuis la chute de Saddam Hussein.

Talabani avait refusé de signer l'ordre d'exécution, en laissant ce soin à son vice-président. Il avait expliqué qu'il avait en tant que chef de file de l'Union patriotique du Kurdistan signé une plateforme internationale contre la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID1529
Type de document (code)depeche
TitreSaddam Hussein mérite «20 fois» la peine de mort, estime Talabani
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 septembre 2005
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur)
CondamnésSaddam Hussein
Mots-clefsprésident
ZonegéosIrak