Plan du site

Talabani ne se prononce pas sur la peine de mort pour Saddam Hussein

dépêche de presse du 9 septembre 2005 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Le président irakien Jalal Talabani ne s'est pas prononcé vendredi sur une éventuelle condamnation à mort de l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein, et a assuré qu'il bénéficierait d'un procès "équitable".
"Je ne sais pas comment il sera puni, mais il a commis de nombreux crimes et je pense qu'il sera jugé de manière équitable", a déclaré M. Talabani lors d'une conférence de presse à Washington, où il se trouve en visite officielle.

Le président irakien a rappelé qu'il était signataire d'un appel international contre la peine de mort, mais a ajouté qu'il ne voulait "pas s'immiscer dans les affaires internes" de la justice.

M. Talabani, qui s'exprimait dans les locaux de la radio Voice of America (VOA), a également répété des déclarations faites mardi, affirmant que le principal juge en charge de l'instruction lui avait dit avoir obtenu "une forme de reconnaissance" signée de Saddam Hussein sur les crimes commis sous son régime. Il n'a toutefois pas repris ses propos de mardi dans lesquels il avait estimé que le dictateur déchu "méritait de mourir cent fois".

L'avocat de Saddam Hussein avait fermement démenti jeudi que son client ait fait des aveux, et affirmé qu'il y avait peu de chances d'avoir un procès équitable si le président irakien lui-même souhaitait la mort.
Partager…

Données techniques

ID1530
Type de document (code)depeche
TitreTalabani ne se prononce pas sur la peine de mort pour Saddam Hussein
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 septembre 2005
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésSaddam Hussein
Mots-clefsprésident
ZonegéosIrak