Plan du site

Déclaration de la Présidence de l'UE sur les exécutions en Indonésie

371/2006
déclaration du 22 septembre 2006 - Union européenne
Pays :
Déclaration PESC, Affaires générales et relations extérieures

22 Septembre 2006

La Présidence de l'Union européenne a appris avec regret que, malgré de nombreuses expressions de préoccupations de l'UE, l'Indonésie a procédé à des exécutions le vendredi 22 septembre 2006 dans la province de Sulawesi-Centre.

La Présidence exprime ses regrets quant aux récentes exécutions en réitérant la position de principe de l'UE contre la peine de mort et en rappelant que l'UE a discuté de cette position avec les autorités indonésiennes à plusieurs occasions. L'Union européenne s'oppose à l'utilisation de la peine de mort dans toutes les circonstances et a demandé instamment l'abolition universelle de ce châtiment cruel et inhumain.

La Présidence demande instamment au gouvernement indonésien de ne pas procéder à d'autres exécutions et de réinstaurer le moratoire sur la peine de mort. La Présidence espère que l'Indonésie va considérer l'abolition de la peine de mort et procéder à cette abolition dans le cadre d'une loi.
Partager…

Données techniques

ID2004
Type de document (code)
TitreDéclaration de la Présidence de l'UE sur les exécutions en Indonésie
Description(non défini)
Référence371/2006
Date de publication22 septembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'UE regrette l'exécution de trois catholiques en Indonésie, Exécutions en Indonésie malgré de fortes pressions internationales
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosIndonésie