Plan du site

Beslan: les députés russes saluent la condamnation à perpétuité de l'unique terroriste survivant

dépêche de presse du 26 décembre 2006 - Ria Novosti
Pays :
Thème :
MOSCOU, 26 décembre - RIA Novosti. Les députés russes ont défendu mardi la décision de la Cour suprême de maintenir la condamnation à la prison à vie pour Nourpachi Koulaïev, l'unique terroriste survivant de la prise d'otage de Beslan.

"C'est une décision absolument justifiée", a déclaré Pavel Kracheninnikov, président du comité pour la législation, rappelant que la prison à vie était la peine maximale prévue par la loi russe en vigueur.

"Tous les appels à l'application de la peine de mort sont inutiles", a-t-il souligné avant de défendre le moratoire sur la peine de mort signé par la Russie.

En condamnant Nourpachi Koulaïev à la prison à vie, il y a toujours "une chance qu'il parlera dans un ou deux ans et que nous obtiendrons de nouvelles informations" sur les attentats commis, a par ailleurs estimé M. Kracheninnikov.

Le député n'a pas exclu que Nourpachi Koulaïev puisse témoigner dans d'autres procès sur l'attentat de Beslan qui pourraient être intentés.

Pour Boris Reznik, vice-président du comité pour la politique de l'information, la Cour suprême a bien fait de maintenir la condamnation à la prison à vie pour le terroriste survivant.

"Un terroriste qui prend des enfants en otages doit être isolé à jamais", a-t-il indiqué à RIA Novosti.

Son avis est partagé par le vice-président de la Douma, Vladimir Pekhtine (Russie unie).

"La peine de mort serait la punition la moins sévère" pour une personne responsable de la mort de centaines d'innocents, a-t-il relevé dans une interview à RIA Novosti.

M. Pekhtine a notamment cité le cas du Français Zacharias Moussaoui, soupçonné d'implication dans les attentats du 11 septembre 2001, condamné aux Etats-Unis à la réclusion à perpétuité. "Je pense que les individus du genre de Moussaoui et de Koulaïev doivent rester dans leurs cellules jusqu'à la fin de leurs jours", a-t-il dit.

Le vice-président de la Douma a insisté sur la nécessité d'une lutte d'ensemble contre le terrorisme, et la Russie a pris plusieurs mesures importantes dans ce sens, dont la mise en place d'un comité antiterroriste national, l'adoption d'une loi sur la répression du terrorisme et l'adhésion à la Convention des Nations unies sur la répression du financement du terrorisme.

Pour Viktor Ilioukhine (communiste), vice-président du comité pour la sécurité, le verdict de la Cour suprême est équitable. "La décision de la Cour suprême est absolument justifiée et équitable", a-t-il déclaré à RIA Novosti.

Nourpachi Koulaïev "méritait peut-être la peine de mort. Mais, étant donné que nous avons rejoint de nombreux traités internationaux, y compris européens, la peine de mort n'est plus applicable chez nous", a-t-il ajouté.

La Cour suprême de Russie a maintenu mardi la condamnation à la prison à vie pour Nourpachi Koulaïev, l'unique terroriste survivant de la prise d'otage meurtrière de Beslan, dans la république caucasienne russe d'Ossétie du Nord, qui a fait 333 morts sur les 1.128 otages.
Partager…

Données techniques

ID2150
Type de document (code)depeche
TitreBeslan: les députés russes saluent la condamnation à perpétuité de l'unique terroriste survivant
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 décembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsRia Novosti (auteur)
Condamnés
Mots-clefsterrorisme
ZonegéosRussie