Plan du site

Chine: les droits du Britannique condamné à mort ont été respectés, selon Pékin

dépêche de presse du 22 décembre 2009 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
PEKIN — Pékin a assuré mardi avoir respecté les droits d'un Britannique qui pourrait être exécuté la semaine prochaine après avoir été condamné à mort en Chine pour trafic de drogue.

"Les autorités judiciaires chinoises ont géré ce cas de manière indépendante conformément à la loi", a déclaré à la presse un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mme Jiang Yu.

"Le trafic de drogue est un crime grave dans la pratique internationale. Pendant tout le processus judiciaire, les droits de la défense ont été respectés et garantis", a-t-elle affirmé, soulignant que la Chine avait offert immédiatement à la Grande-Bretagne "l'information consulaire et permis les visites consulaires".

La Grande-Bretagne, par la voix d'un porte-parole du Foreign Office, a appelé lundi la Chine à la clémence.

Selon ses avocats, Akmal Shaikh, 53 ans, arrêté en 2007 au Xinjiang (nord-ouest de la Chine) avec quatre kg d'héroïne, a vu sa condamnation à mort confirmée lundi par la Cour suprême et il sera exécuté le 29 décembre.

Selon ses défenseurs, si cela se produit, il serait le premier Européen à être exécuté en Chine depuis 50 ans.

Sa famille affirme qu'Akmal Shaikh souffre de troubles psychiques et qu'il a été manipulé par un réseau de trafiquants de drogue.

Les autorités britanniques, notamment le Premier ministre Gordon Brown, ont évoqué son cas à plusieurs reprises auprès des autorités chinoises.

"Nous allons lors des prochains jours renouveler et intensifier nos appels à la clémence auprès des autorités chinoises", a déclaré lundi un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

"Nous regrettons profondément que les inquiétudes concernant la santé mentale (du condamné) n'aient pas été prises en compte pour le verdict final malgré les demandes de l'avocat de M. Shaikh et les appels répétés du Premier ministre, de ministres, de membres de l'opposition, aussi bien que de l'Union européenne", a ajouté ce porte-parole.

Selon Amnesty International, 2.390 condamnés à mort ont été exécutés dans le monde en 2008, dont près des trois-quarts en Chine, mais cette dernière ne donne pas de chiffre.
Partager…

Données techniques

ID3976
Type de document (code)depeche
TitreChine: les droits du Britannique condamné à mort ont été respectés, selon Pékin
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa Chine exécute un ressortissant britannique
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + ressortissant étranger
ZonegéosChine + Royaume Uni