Plan du site

Le Bélarus s'éloigne un peu plus de l'UE

dépêche de presse du 23 mars 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Si les récentes exécutions d'Andreï Jouk et de Vassili Iousseptchouk sont confirmées, "il s'agirait d'un sérieux revers à notre espoir de rapprocher le Bélarus des valeurs européennes", a commenté au lendemain de l'annonce de leur mort le secrétaire général du Conseil de l'Europe.

Andreï Jouk et Vassili Iousseptchouk, condamnés à la peine capitale en 2009, partageaient la même cellule à Minsk. Le Conseil de l'Europe avait demandé en octobre dernier au président du Bélarus d'envisager leur grâce, après que leurs recours avaient été rejetés par la Cour suprême.

Le Bélarus est le seul pays du continent européen a ne pas être membre du Conseil de l'Europe. Il lui a récemment été proposé de retrouver son ancien statut d'"invité spécial", suspendu en 1997 pour des manquements aux droits de l'homme. On avait cependant fermement demandé à Minsk d'opter pour un moratoire légal sur la peine de mort, étape intermédiaire vers son abolition complète.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID4222
Type de document (code)depeche
TitreLe Bélarus s'éloigne un peu plus de l'UE
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 mars 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Bélarus s'éloigne un peu plus de l'UE, Réactions après l'annonce de l'exécution de deux condamnés à mort en Biélorussie
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Conseil de l'Europe
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)