Plan du site

Espions d'Israël: plainte du Liban à l'ONU

dépêche de presse du 3 septembre 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Le Liban a porté plainte auprès de l'ONU contre Israël concernant les réseaux d'espions présumés oeuvrant sur son sol pour le compte de l'Etat hébreu, selon une source diplomatique.

Beyrouth a inclus dans la plainte une liste de 141 agents présumés. "Le Liban a porté plainte contre Israël pour avoir implanté des réseaux d'espionnage dans plusieurs domaines liés notamment à la sécurité nationale, à la sécurité militaire et à la sécurité des télécommunications dans les réseaux mobile et fixe", a indiqué cette source sous couvert de l'anonymat.

Le Liban a demandé que cette plainte soit à l'ordre du jour de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies ce mois. Beyrouth "appelle l'organisation internationale à prendre conscience du danger que représente ce dossier qui pourrait être un prélude à une nouvelle agression contre le Liban", a souligné la source.

Plus de 100 personnes ont été arrêtées au Liban depuis début 2009 dans ce dossier, dont plusieurs officiers de l'armée et des forces de sécurité intérieure. Le Liban est encore techniquement en guerre avec Israël. Les agents présumés risquent la prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a provoqué la mort, il peut demander la peine capitale. Cinq personnes ont jusqu'à présent été condamnées à mort pour espionnage, dont un ancien sous-officier des Forces de sécurité intérieure. Aucune de ces peines n'a pour l'instant été exécutée.
Partager…

Données techniques

ID4542
Type de document (code)depeche
TitreEspions d'Israël: plainte du Liban à l'ONU
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 septembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDeux nouvelles condamnations à mort pour espionnage au Liban
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Agence mondiale d'information - AFP (auteur), Assemblée Générale de l'ONU
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + espionnage
ZonegéosLiban