Plan du site

La Russie appelle l'Irak à ne pas exécuter Tarek Aziz

dépêche de presse du 27 octobre 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
MOSCOU - La Russie a demandé mercredi à l'Irak que l'ancien ministre du dictateur irakien Saddam Hussein, Tarek Aziz, ne soit pas exécuté malgré sa condamnation à mort, selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou espère que "le conseil présidentiel irakien n'autorisera pas l'application de la peine de mort" infligée à Tarez Aziz, a indiqué le ministère.

"Des raisons humanitaires élémentaires exigent qu'on fasse preuve de clémence à son égard", a-t-il ajouté.

Mardi, la Haute cour pénale irakienne a condamné à mort Tarek Aziz pour "crimes contre l'humanité" au moment de la répression des chiites dans les années 1980.

Emprisonné depuis sa reddition fin avril 2003, un mois après l'invasion américaine de l'Irak, Tarek Aziz a été condamné à mort en même temps que deux autres piliers du régime de Saddam Hussein, l'ancien ministre de l'Intérieur Saadoun Shaker et l'ancien secrétaire du dictateur, Abed Hmoud.

Les condamnés ont un mois pour faire appel. Si la peine de mort est confirmée, elle devra encore être approuvée par le conseil présidentiel avant d'être appliquée.
Partager…

Données techniques

ID4635
Type de document (code)depeche
TitreLa Russie appelle l'Irak à ne pas exécuter Tarek Aziz
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 octobre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéactions internationales après l'annonce de la condamnation à mort de Tarek Aziz, en Irak
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésTarek Aziz
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosIrak + Russie