Plan du site

Koweït: peines de mort pour 3 personnes pour espionnage au profit de l'Iran

dépêche de presse du 29 mars 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
KOWEIT - Un tribunal koweïtien a condamné à la peine capitale mardi deux Iraniens et un Koweïtien, tous des soldats dans l'armée koweïtienne, pour appartenance à une cellule d'espionnage au profit de l'Iran, a-t-on appris de source judiciaire.

En outre, un Syrien et un apatride ont été condamnés à la perpétuité alors qu'un Iranien et une femme, également de nationalité iranienne, ont été acquittés, a ajouté à l'AFP la même source.

Les trois condamnés à mort et le Syrien servaient comme soldats dans l'armée koweïtienne au moment de leur arrestation en mai 2010, alors que l'apatride était un ex-soldat dans l'émirat.

Le jugement n'est pas final, les accusés pouvant se pourvoir en appel, puis en cassation.

Les deux Iraniens condamnés à mort et l'apatride sont des frères, et la femme est la fille de l'un des deux premiers.

Ouvert en août 2010, le procès s'est déroulé à huis clos.

Les membres du groupe avaient été alors inculpés d'espionnage au profit de l'Iran, le tribunal les ayant accusés d'avoir collecté des informations et pris des photos d'installations militaires dans l'émirat.

Ils transmettaient, selon l'acte d'accusation, des informations sur l'armée koweïtienne et les forces américaines basées dans l'émirat, aux Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime iranien.

Les accusés avaient rejeté les charges retenues contre eux et affirmé avoir fait des aveux sous la torture.

L'Iran avait démenti tout lien avec les membres de la cellule présumée. "Ces accusations sont totalement fausses, et ils (les Koweïtiens) n'ont pu apporter aucune preuve" de l'implication de l'Iran, avait alors déclaré le ministre iranien des Renseignements, Heydar Moslehi.

Quelque 45.000 Iraniens vivent et travaillent au Koweït, un riche émirat pétrolier.
Partager…

Données techniques

ID5035
Type de document (code)depeche
TitreKoweït: peines de mort pour 3 personnes pour espionnage au profit de l'Iran
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 mars 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnations à mort pour espionnage au Koweït
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + espionnage + ressortissant étranger
ZonegéosIran + Koweit