Plan du site

Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur la situation des droits de l'homme en Iran

A 284/12
déclaration du 21 juin 2012 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, le 21 juin 2012 UNION EUROPÉENNE

Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante:

"La Haute Représentante est profondément préoccupée par des informations faisant état de l'exécution de trois hommes d'origine arabe Ahwazi, incarcérés depuis 2011 pour des motifs qui, selon des informations fiables, seraient politiques. L'UE a exprimé, à de nombreuses reprises, l'inquiétude que lui inspire la situation des minorités dans le pays et a demandé à l'Iran de s'abstenir d'appliquer des politiques discriminatoires. En ce qui concerne la peine de mort, l'UE appelle l'Iran, comme elle appelle tous les États qui persistent à y recourir, à ne pas procéder aux exécutions prévues et à instaurer un moratoire.

En outre, la Haute Représentante est très préoccupée par les informations qui lui sont parvenues concernant le verdict rendu par une cour d'appel iranienne à l'encontre de M. Abdolfattah Soltani. Cette juridiction a récemment prononcé une peine de treize ans d'emprisonnement en exil intérieur, pour les chefs d'accusation suivants: propagande contre le régime, participation à la création d'une organisation illégale et collusion contre la sécurité nationale. M. Soltani est un éminent avocat iranien qui, avec courage et fermeté, a défendu les droits de nombreux militants des droits de l'homme dans son pays. Ce verdict extrêmement sévère constitue une nouvelle atteinte inacceptable à la profession d'avocat en Iran. La Haute Représentante demande à l'Iran d'abandonner toutes les charges retenues contre lui et de le libérer immédiatement.

Les faits exposés ci-dessus font apparaître une nette détérioration de la situation des droits de l'homme en Iran, dans un contexte général marqué par l'augmentation du recours à la peine de mort, la répression des minorités ethniques et religieuses et la précarité persistante de la situation des défenseurs des droits de l'homme dans le pays.".
Partager…

Données techniques

ID6242
Type de document (code)
TitreDéclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur la situation des droits de l'homme en Iran
Description(non défini)
RéférenceA 284/12
Date de publication21 juin 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosIran