Plan du site

Lapidation au Mali

101-2012
communiqué de presse du 2 août 2012 - Ministère espagnol des Affaires Etrangères et de la Coopération - Espagne
Pays :
Madrid, le 2 août 2012

L'Espagne est profondément préoccupée par la question du respect des droits de l'homme au nord du Mali. Le gouvernement espagnol a eu connaissance de la lapidation d'un couple par des islamistes radicaux, il y a quelques jours, dans la ville d'Aguelhok. Le couple était accusé d'adultère et d'avoir eu une descendance hors mariage.

L'Espagne condamne fermement ces faits, ainsi que les violations et abus des droits de l'homme perpétrés au Mali actuellement. L'Espagne soutient les efforts de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union africaine, des Nations unies et de l'Union européenne, en vue de garantir l'intégrité territoriale du Mali, son retour définitif à l'ordre constitutionnel et l'arrêt total de toute violation des droits de l'homme.

L'Espagne condamne toute exécution extrajudiciaire, comme celle qui s'est produite au nord du Mali. Elle réitère son engagement et ses efforts en vue d'obtenir l'abolition universelle de la peine de mort, qu'elle considère comme étant un châtiment cruel, inhumain et dégradant, contraire à la dignité humaine.

Note: “La version française de ce texte n'a qu'une valeur informative. Le texte en langue espagnole est le seul faisant foi.”
Partager…

Données techniques

ID6322
Type de document (code)communique
TitreLapidation au Mali
Description(non défini)
Référence101-2012
Date de publication2 août 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleEspagne
Documents parents
OrganisationsMinistère espagnol des Affaires Etrangères et de la Coopération (auteur)
Condamnés
Mots-clefslapidation
ZonegéosEspagne + Mali