Plan du site

Condamnation à mort d'un ancien officier de l'administration Mengistu

dépêche de presse du 13 novembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
ADDIS ABEBA, 13 nov - Un ancien officier de l'armée a été condamne a mort par une haute cour du pays pour son implication dans des meurtres et des actes de torture, commis il y a plus de vingt ans sous la dictature du colonel Mengistu Haile-Mariam, a indiqué jeudi une source judiciaire à Addis Abeba.

Solomon Yimsegan, ancien chef d'une brigade de la garde révolutionnaire à Addis Abeba, a été reconnu coupable pour son implication dans le meurtre de 13 personnes et la torture de 51 personnes entre 1977 et 1979, durant la "terreur rouge" qui a suivi le renversement par Mengistu de l'empereur Haile Selassie.

Cet officier est le troisième responsable de l'administration du colonel Mengistu, en exil depuis 1991 au Zimbabwe, a être condamné à mort. Un ancien officier est encore détenu par la police, tandis qu'un autre a pris la fuite.

Il y a actuellement au moins 9 Ethiopiens et trois Egyptiens condamnés à mort dans l'attente de leur exécution.

Les Egyptiens ont été condamnés pour leur implication dans une tentative d'assassinat contre le président égyptien Hosni Moubarak en juin 1995 à l'aéroport d'Addis Abeba.
Partager…

Données techniques

ID641
Type de document (code)depeche
TitreCondamnation à mort d'un ancien officier de l'administration Mengistu
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 novembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosEthiopie