Plan du site

Déclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur les exécutions qui ont eu lieu récemment en Chine

A 108/13
communiqué de presse du 2 mars 2013 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, le 2 mars 2013

Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante:

"C'est avec regret que j'ai appris l'exécution de quatre détenus condamnés, Naw Kham, Hsang Kham, Yi Lai et Zha Xika, le 1er mars en Chine. L'Union européenne est opposée à l'application de la peine capitale dans tous les cas et en toutes circonstances, et elle n'a cessé de réclamer son abolition universelle. Elle considère que la peine de mort est un châtiment cruel et inhumain et que son abolition est essentielle à la protection de la dignité humaine.

L'Union européenne mesure la gravité des crimes commis et exprime sa sincère compassion aux familles endeuillées et aux amis des victimes, mais elle ne pense pas que leur peine sera atténuée par ces exécutions.

J'ai engagé à maintes reprises le gouvernement chinois à reconsidérer le maintien de l'application de la peine de mort, et je demande une nouvelle fois à la Chine de revoir ses pratiques actuelles et de renoncer à la peine capitale, comme le font de plus en plus de pays partout dans le monde.".
Partager…

Données techniques

ID6749
Type de document (code)communique
TitreDéclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur les exécutions qui ont eu lieu récemment en Chine
Description(non défini)
RéférenceA 108/13
Date de publication2 mars 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution de quatre condamnés à mort en Chine après un passage en direct à la télévision
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosChine