Plan du site

Droits de l'homme: prélèvement d'organes en Chine

communiqué de presse du 12 décembre 2013 - Union européenne
Pays :
Parlement européen

Le Parlement a adopté trois résolutions distinctes ce jeudi. Il a demandé de mettre fin immédiatement à la pratique de prélèvement d'organes sur des prisonniers d'opinion en Chine. [...]

Chine

Le Parlement invite le gouvernement chinois à "mettre immédiatement fin à la pratique de prélèvement d'organes sur des prisonniers d'opinion et des membres de groupes minoritaires religieux ou ethniques". Il insiste sur le fait qu'il est "inacceptable d'attendre 2015" pour mettre définitivement fin à cette pratique.

Il appelle à "une enquête approfondie et transparente de l'Union sur les pratiques de prélèvement d'organes en Chine, et à la poursuite en justice des personnes ayant pris part à des pratiques aussi contraires à l'éthique".

Il demande "la libération immédiate" de tous les prisonniers d'opinion en Chine, notamment des adeptes du Falun Gong.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID7138
Type de document (code)communique
TitreDroits de l'homme: prélèvement d'organes en Chine
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 décembre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Union européenne demande à la Chine de ne pas attendre 2015 pour mettre fin au prélèvement d'organes sur le corps de prisonniers exécutés
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsorganes des condamnés + résolution
ZonegéosChine