Plan du site

Le Royaume-Uni s'inquiète de la condamnation à mort de 188 personnes par un tribunal égyptien

dépêche de presse du 3 décembre 2014 - Xinhua
LONDRES, 3 décembre (Xinhua) -- Le sous-secrétaire britannique au Moyen-Orient Tobias Ellwood a exprimé mercredi son inquiétude suite à la condamnation à mort de 188 personnes par un tribunal égyptien et a appelé les autorités égyptiennes à revoir le jugement.

Un tribunal égyptien a condamné mardi 188 personnes à mort pour le meurtre d'onze policiers en 2013, selon le site internet du quotidien national Al-Ahram.

"Des condamnations excessives comme celle-ci entament la confiance de la communauté internationale en l'Etat de droit et déçoivent ses espoirs d'une transition vers une Egypte plus démocratique et stable", a averti M. Ellwood dans un communiqué.

Selon Al-Ahram, le jugement est préliminaire et sera soumis à l'approbation du Grand Mufti, la plus haute autorité égyptienne en matière de droit islamique, qui donnera un avis juridique avant les exécutions.

En août l'année dernière, des dizaines de partisans de l'ancien président islamiste destitué Mohamed Morsi avaient pris d'assaut le commissariat de police du district de Kerdasa dans le gouvernorat de Gizeh. Au total, onze policiers et deux passants avaient été tués dans l'incident, connu sous le nom de "massacre de Kerdasa".
Partager…

Données techniques

ID7805
Type de document (code)depeche
TitreLe Royaume-Uni s'inquiète de la condamnation à mort de 188 personnes par un tribunal égyptien
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 décembre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelles condamnations à mort en masse en Egypte : 188 en un seul procès
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + condamnations en masse + réactions internationales
ZonegéosEgypte + Royaume Uni