Plan du site

Arabie saoudite : Décapitée pour le meurtre d'une fillette

dépêche de presse du 12 janvier 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Une Birmane a été décapitée lundi pour le meurtre d'une fillette à La Mecque, portant à sept les exécutions dans ce royaume ultraconservateur depuis le début de l'année.

Leila Bassem a été reconnue coupable d'avoir tué la fille âgée de six ans de son époux, également birman, a indiqué le Ministère saoudien de l'intérieur.

La fillette est morte après avoir été battue fréquemment et violée avec un manche à balai, selon le communiqué du Ministère de l'intérieur, cité par l'agence officielle Spa.

En 2014, 87 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, contre 78 en 2013, selon un décompte de l'AFP.

Viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans ce royaume, régi par une version rigoriste de la charia.
Partager…

Données techniques

ID7935
Type de document (code)depeche
TitreArabie saoudite : Décapitée pour le meurtre d'une fillette
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 janvier 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + femme + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Myanmar (Birmanie)