Plan du site

Le Conseil des ministres délocalisé à Yamoussoukro à la Une des journaux ivoiriens

dépêche de presse du 15 janvier 2015 - Agence de Presse Africaine - APA
Pays :
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)
Le Conseil des ministres délocalisé , mercredi, à Yamoussoukro est largement commenté par les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l'ensemble du territoire national ivoirien.

Le quotidien à capitaux publics, Fraternité Matin et Soir info annoncent que d'"importantes décisions" ont été prises hier, en Conseil des ministres. "Les crimes de guerre et contre l'humanité redéfinis", affiche Fraternité Matin.

Le Patriote qui note également que de "grandes décisions ont été arrêtées", cite notamment la création de 300 postes à la fonction publique pour les handicapés, l'ouverture du Centre de secours d'urgence de N'zianouan le 28 janvier prochain et la ratification de l'accord de prêt pour l'eau potable à Tafiéré (Nord) du pays.

"Fonction publique: 300 postes ouverts pour les handicapés", écrit L'Inter. Nord Sud Quotidien et Le Mandat abondent dans le même sens et annoncent que 300 handicapés seront recrutés à la fonction publique en 2015.

La Matinale relève qu'au cours de ce Conseil des ministres d'hier, la décision de la suppression de la peine de mort a été prise. "Une décision historique", se félicite ce quotidien.

La presse nationale s'intéresse également à l'ouverture officielle de l'hôpital catholique Saint Joseph Moscati hier, par le Président Alassane Ouattara. "Que tous ceux qui entrent ici retrouvent la santé, la sérénité", déclare le Chef de l'Etat dont les propos sont rapportés par Fraternité Matin après l'ouverture officielle de cet hôpital. "Nous avons réalisé le vœu d'Houphouët et de Jean Paul II", ajoute M. Ouattara dans les colonnes du journal Le Patriote.

Au plan judiciaire, la levée des sanctions de l'Union européenne contre Marcel Gossio, ex-Directeur général du Port autonome d'Abidjan et pilier majeur de l'ex-régime de Laurent Gbagbo, occupe le devant de l'actualité. "L'UE annule les sanctions contre Marcel Gossio", écrit Le Jour Plus.

Le Patriote rapporte aussi que "l'UE lève les sanctions contre Marcel Gossio", là où Notre Voie annonce qu'en plus de l'UE qui a annulé les sanctions contre Marcel Gossio, l'ONU a levé ses sanctions contre Alcide Djédjé, l'ancien ministre des affaires étrangères dans le dernier gouvernement du Président Laurent Gbagbo.

"Pour avoir trahi Gbagbo, les comptes de Gossio dégelés", souligne le quotidien Le Temps. "Gel des avoirs des pro-Gbagbo dans l'UE, la défaite de l'intox contre Gbagbo et Simone", titre en Une, Le Nouveau Courrier.

Le limogeage du Directeur général de l'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (INSAAC), Tiburce Koffi continue d'occuper une place de choix dans les colonnes des journaux quotidiens ivoiriens parus ce jeudi.

Le quotidien Le Jour Plus se fondant sur les révélations du ministre de la culture et de la francophonie dit connaître désormais "toute la vérité sur le limogeage de Tiburce Koffi".

A la Une de Le Nouveau Réveil, le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandama Kouakou liste les sept péchés de Tiburce Koffi. "Son limogeage n'a rien de politique", explique-t-il, estimant qu'un "fonctionnaire ça ferme sa bouche ou ça dégage".

"Un haut fonctionnaire, ça ferme la gueule ou ça dégage", insiste le ministre dans les colonnes de Nord Sud Quotidien.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID7947
Type de document (code)depeche
TitreLe Conseil des ministres délocalisé à Yamoussoukro à la Une des journaux ivoiriens
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 janvier 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence de Presse Africaine - APA (auteur)
Condamnés
Mots-clefsabolition + gouvernement + législation + projet de loi
ZonegéosCôte d'Ivoire