Plan du site

Résolution sur la vente d'organes de condamnés à mort en Chine

B4-0496, 0500, 0510 et 0519/98
résolution du 14 mai 1998 - Union européenne
Pays :
Le Parlement européen,



- vu ses résolutions antérieures sur la Chine,

- vu l'annexe à la résolution 1984/50 du Conseil économique et social des Nations unies, du 25 mai 1994,

A. profondément bouleversé par le rapport de l'organisation China Watch et de la société Fresenius selon lequel l'armée populaire chinoise se livre activement au commerce d'organes de condamnés à mort,

B. rappelant que ces pratiques constituent un crime et violent de façon patente les conventions internationales concernant le respect et la défense de l'intégrité et de la dignité des condamnés à mort,

C. considérant que plusieurs sociétés européennes pourraient être impliquées dans ce trafic,

D. considérant que l'Union européenne se doit de réagir de la façon la plus ferme aux faits dénoncés et qu'il lui appartient de tout mettre en oeuvre pour mettre fin immédiatement à ces pratiques inhumaines,

E. réaffirmant sa totale opposition à la peine capitale et son engagement déterminé en faveur de l'abolition universelle de la peine de mort;

1. invite les autorités de la République populaire de Chine à mettre immédiatement et radicalement un terme à ces pratiques inhumaines;

2. charge sa délégation pour les relations avec la République populaire de Chine de soulever cette question lors de la prochaine visite qu'elle doit effectuer en juin 1998;

3. demande au Conseil et à la Commission de prendre toutes les initiatives afin que les Nations unies mettent sur pied sans retard une commission d'enquête internationale visant à faire toute la lumière sur les réseaux, tant en Chine que dans le reste du monde, liés au trafic et à la vente d'organes de condamnés à mort;

4. demande à la Commission et au Conseil de prendre, à l'échelon international, les initiatives nécessaires pour interdire toute forme illégale et inhumaine de commerce d'organes humains;

5. réaffirme sa plus ferme opposition à la peine de mort et son engagement déterminé en faveur de l'institution rapide, par les Nations unies, d'un moratoire universel sur les exécutions capitales;

6. renouvelle sa demande aux autorités de la République populaire de Chine d'abolir au plus vite la peine de mort et leur demande que, dans l'attente de cette abolition totale et définitive, elles rendent publiques toutes les informations concernant les exécutions capitales;

7. charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements et aux parlements des Etats membres, aux autorités de la République populaire de Chine et au Secrétaire général des Nations unies.
Partager…

Données techniques

ID861
Type de document (code)resolution
TitreRésolution sur la vente d'organes de condamnés à mort en Chine
Description(non défini)
RéférenceB4-0496, 0500, 0510 et 0519/98
Date de publication14 mai 1998
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRésolution du Parlement européen sur la peine de mort dans le monde et l'instauration d'une "Journée européenne contre la peine de mort", Résolutions de l'Union européenne sur la Chine et sur le Myanmar
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosChine