Plan du site

Egypte: un tribunal recommande 25 peines de mort pour des heurts tribaux meurtriers

dépêche de presse du 11 mai 2016 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Un tribunal a demandé mercredi au mufti d'Egypte d'avaliser la condamnation à mort de 25 hommes pour avoir participé à des heurts entre tribus ayant fait 28 morts il y a deux ans dans le sud, ont indiqué des sources judiciaires.
L'avis de ce religieux chargé d'interpréter la loi islamique n'est pas contraignant et il avalise généralement les peines capitales. Le verdict sera prononcé le 7 juin.

Les 4 et 5 avril 2014, deux clans qui se querellaient depuis plusieurs années dans la province d'Assouan s'étaient affrontés dans des combats sanglants qui n'avaient cessé qu'avec l'intervention de l'armée, parce qu'une tribu accusait un homme d'avoir fait des avances sexuelles à une femme du camp opposé.

Mercredi, 25 hommes sur 163 accusés jugés par un tribunal d'Assouan, déplacé exceptionnellement à Assiout, plus au nord, pour des raisons de sécurité, ont été condamnés à la peine capitale, a expliqué à l'AFP un haut responsable du parquet. Sur les 25, neuf ont été condamnés par contumace. Ils ont été reconnus coupables notamment de meurtre, tentative de meurtre et incendie volontaire, selon cette source, information confirmé à l'AFP par un responsable du tribunal.

Les verdicts seront prononcés à une date ultérieure pour les 138 autres accusés.
Après qu'un camp eut accusé un homme du clan rival d'avoir fait des avances à une femme, une réunion de conciliation avait dégénéré en échanges de coups de feu qui s'étaient soldés par trois morts dans les rangs de la tribu des Bani Hilal. Le lendemain, des hommes de cette tribu avaient voulu se venger et des heurts avaient éclaté avec les Daboudiya, faisant 25 morts et une cinquantaine de blessés dans les deux camps, avant que la police et l'armée ne s'interposent.

Les vendettas entre tribus, clans et familles sont monnaie courante dans le sud de l'Egypte, rural et pauvre, mais elles atteignent rarement cette échelle. Les heurts sanglants d'avril 2014 ont été les plus meurtriers depuis de nombreuses années, selon la police.
Partager…

Données techniques

ID8882
Type de document (code)depeche
TitreEgypte: un tribunal recommande 25 peines de mort pour des heurts tribaux meurtriers
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 mai 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEgypte: 25 peines de mort pour des heurts tribaux meurtriers
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosEgypte