Plan du site

Séoul confirme la fusillade du vice-Premier ministre nord-coréen

dépêche de presse du 31 août 2016 - Agence de presse Yonhap
Pays :
SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification de Séoul a confirmé ce mercredi l'exécution du vice-Premier ministre nord-coréen Kim Yong-jin en juillet dernier en raison d'une mauvaise attitude lors d'une réunion de l'Assemblée populaire suprême tenue le 29 juin dernier.

De plus, le chef du département du Front uni du Parti du travail, Kim Yong-chol, chargé des affaires sud-coréennes, a subi une révolutionnarisation durant un mois dans une ferme agricole provinciale, d'après le porte-parole du ministère de l'Unification de Séoul, Jeong Joon-hee, lors d'un point-presse de routine.

«Kim Yong-jin, âgé de 63 ans, était assis en dessous du podium lors de l'Assemblée populaire suprême quand il s'est fait remarquer pour sa mauvaise posture et cela a été à l'origine (de cette exécution)», «il a subi des interrogatoires du ministère de la sécurité d'Etat et a été étiqueté comme un élément anti-parti et anti-révolution frappé de sectarisme. Il a été fusillé pour cela au milieu du mois de juillet», a expliqué Jeong.


Kim Yong-chol (cercle rouge) lors d'une réunion présidée par Kim Jong-un (troisième depuis la droite) en décembre 2015 (Photo d'archives, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le porte-parole du ministère de l'Unification a également révélé que le premier directeur adjoint du département de la propagande et de l'agitation du Parti du travail, Choe Hwi, subit actuellement un travail forcé de révolutionnarisation : «Choe, âgé de 61 ans, s'est fait remarquer pour son travail de propagande par le jeune leader Kim Jong-un mais a été mis dans une ferme agricole pour le travail forcé au mois de mai dernier.»

«Kim Yong-chol est de retour à son poste (chargé des affaires sud-coréennes) et doit prouver sa loyauté (vis-à-vis de Kim Jong-un alors qu'il y a des possibilités que Kim adopte des politiques plus dures contre la Corée du Sud», «le gouvernement regarde donc attentivement (l'évolution de l'affaire)», a ajouté le porte-parole du ministère de l'Unification.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9073
Type de document (code)depeche
TitreSéoul confirme la fusillade du vice-Premier ministre nord-coréen
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 août 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe ministre nord-coréen de l'Education exécuté, selon Séoul
OrganisationsAgence de presse Yonhap (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + gouvernement
ZonegéosCorée du Nord