Plan du site

Sierra Leone prévoit la reprise de la peine de mort face à la montée des crimes

dépêche de presse du 16 septembre 2016 - Xinhua
Pays :
FREETOWN, 16 septembre (Xinhua) -- Le ministre sierra-léonais de l'Intérieur Palo Conteh a déclaré que le gouvernement allait commencer à appliquer la peine de mort pour lutter contre l'augmentation des meurtres liés aux gangs ces derniers temps dans le pays.

"Nous allons tuer quand l'Etat l'exige", a déclaré Palo Conteh jeudi. "J'ai appelé les directeurs des prisons pour nettoyer la potence, pour éviter que nous ne soyons pas en mesure de le faire lorsque la situation se présente".

La potence au Centre correctionnel Homme (Prisons) à Freetown n'a pas été utilisée depuis 1998 parce que le président Koroma avait mis un moratoire sur la peine de mort, a dit M. Conteh.

"La peine de mort est encore dans nos livres de droit et si quelqu'un est reconnu coupable d'assassinat, nous n'hésiterons pas à faire respecter la loi", a-t-il dit.

M. Conteh a souligné que son ministère a mis en place plusieurs méthodes pour lutter contre la violence et les meurtres qui sévissent dans le pays, notamment à Freetown.

Pendant ce temps, la police de la Sierra Leone a commencé des raids "arrêter et fouiller" dans les communautés qui sont censées participer à des activités de violence.

Le ministère de l'Intérieur a également mis en place des unités spéciales comprenant des agents de la Division de soutien opérationnel en collaboration avec des détectives pour courrir après des voyous et des cliques.

Le ministre a également demandé la coopération du public avec la police en l'informant de toute activité inhabituelle dans leur communauté.
Partager…

Données techniques

ID9090
Type de document (code)depeche
TitreSierra Leone prévoit la reprise de la peine de mort face à la montée des crimes
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication16 septembre 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsgouvernement
ZonegéosSierra Leone