Plan du site

Le Soudan du Sud condamne 77 soldats pour meurtres, viols et pillages

dépêche de presse du 23 septembre 2016 - Xinhua
Pays :
JUBA, 23 septembre (Xinhua) -- Vendredi, l'Armée du Soudan du Sud (SPLA) a accusé et condamné à la prison à vie 77 de ses soldats pour meurtres, viols et pillages, a annoncé Lul Ruai Koang, son porte-parole.

M. Koang a déclaré aux journalistes à Juba que la majorité des soldats condamnés ont commis ces crimes lors de l'éclatement des combats intenses le 8 juillet dans la capitale entre les troupes loyales au président Salva Kiir et celles à l'ancien premier vice-président destitué, Riek Machar.

"Au total, 77 soldats de la SPLA ont été condamnés, certains à mort, d'autres à de nombreuses années de prison. Deux ont été condamnés à 14 ans de prison, dont un commandant qui est accusé de viols. Un autre soldat accusé de meurtre a été condamné à mort", a expliqué M. Koang.

Les soldats ont été informés des charges qui pesaient contre eux lors d'une parade très encadrée.

"Ca a été le point d'orgue d'un processus juridique qui a pris trois mois. Après les affrontements de juillet, le leadership de l'armée a formé une Cour martiale générale (GCM) pour juger les soldats de la SPLA accusés de différents crimes", a indiqué M. Koang.

Selon lui, la GCM a invoqué la loi 2009 de la SPLA pour punir les auteurs des crimes.

"Nous sommes sérieux quant au destin de ceux qui ont terni le nom de la SPLA. Le message que les jours d'impunité sont finis dissuadera ceux qui continuent de servir la SPLA de commettre des actions illégales", a souligné M. Koang.

Il a ajouté que 31 des soldats condamnés ont été renvoyés de l'armée et serviront leurs peines dans des prisons civiles.

Les combats intenses qui ont forcé le leader rebelle, Riek Machar, à fuir la capitale avec ses troupes ont fait environ 300 morts et des milliers de déplacés. Des pillages massifs, des viols et des propriétés vandalisées ont été observés.

La reprise des affrontements a mis en lambeaux l'accord de paix fragile signé en août 2015 après le remplacement de M. Machar par Taban Deng Gai.
Partager…

Données techniques

ID9091
Type de document (code)depeche
TitreLe Soudan du Sud condamne 77 soldats pour meurtres, viols et pillages
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 septembre 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosSoudan du Sud