Plan du site

Un Iranien accusé d'être un "agent du Mossad" condamné à mort

dépêche de presse du 25 octobre 2017 - Reuters
Pays :
PARIS (Reuters) - Une personne décrite comme étant un "agent du Mossad", les services secrets israéliens, a été condamnée à mort en Iran pour avoir fourni des informations à Israël lui permettant d'assassiner plusieurs scientifiques de haut rang dans le domaine nucléaire, a annoncé mardi le procureur de Téhéran.

L'identité du condamné n'a pas été révélée. Amnesty International a annoncé lundi qu'Ahmadreza Djalali, un docteur iranien qui enseignait en Suède, avait été condamné à mort en Iran pour espionnage.

Au moins quatre scientifiques ont été tués entre 2010 et 2012. Téhéran a qualifié ces décès de programme d'assassinat visant à saboter son programme en matière d'énergie nucléaire.

En 2012, un homme, accusé d'être en relation avec Israël, a déjà été pendu pour ces meurtres.
(Danielle Rouquié pour le service français)
Partager…

Données techniques

ID9605
Type de document (code)depeche
TitreUn Iranien accusé d'être un "agent du Mossad" condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 octobre 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + espionnage
ZonegéosIran