Plan du site

L'UE demande à l'Irak de renoncer à la peine de mort

dépêche de presse du 13 juillet 2004 - Xinhua
Pays :
Thème :
BRUXELLES, 12 juillet (XINHUANET) -- Les chefs de la diplomatie des 25 Etats membres de l'UE ont adressé lundi, à Bruxelles, un message "clair" à leur homologue irakien, Hoshyar Zebari, sur leur opposition à la peine de mort.

"Nous avons une politique d'opposition à l'application de la peine de mort", a déclaré lors d'une conférence de presse coinjointe avec son homologue irakien, M. Bernard Bot, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, dont le pays assume la présidence de l'UE depuis le premier juillet.

"J'espère que nous avons pu le convaincre", a-t-il dit, indiquant que le message adressé à son homologue irakien était très claire.

De son côté, M. Zebari a expliqué que l'Irak faisait face à un sérieux défi sécuritaire et terroriste et que le pays avait besoin d'appliquer des mesures coercitives et de dissuasion.

"Je comprends parfaitement la position de l'UE et le message qui a été adressé", a-t-il dit, avant d'ajouter que "dans le même temps, la réalité sur le terrain nécessite des décisions difficiles afin de ramener la situation sous contrôle".

"Nous avons besoin de mesures de dissuasion contre certains éléments, surtout ceux qui commettent des crimes graves ou des actes de terrorisme", a-t-il souligné.

Après le transfert du pouvoir fin juin, les autorités intérimaires irakiennes ont annoncé leur intention de rétablir la peine de mort, mais cette décision n'a pas encore été officialisée.
Partager…

Données techniques

ID978
Type de document (code)depeche
TitreL'UE demande à l'Irak de renoncer à la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 juillet 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne, Xinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosIrak