Plan du site

Egypte : 20 personnes condamnées à mort pour assassinat de policiers en 2013

dépêche de presse du 3 juillet 2017 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Egypte
Un tribunal égyptien a condamné dimanche 20 personnes à mort pour assassinat de 12 policiers en 2013.

Des dizaines de militants des Frères musulmans ont pris d'assaut le poste de police principal dans le district de Kerdasa, dans le gouvernorat de Gizeh, le 14 août 2013, tuant 12 policiers.

L'attaque a eu lieu peu de temps après le démantèlement par la police de deux campements de manifestants, dans les gouvernorats du Caire et de Gizeh, réunis pour soutenir Mohamed Morsi, l'ancien président qui a été renversé par l'armée en juillet 2013.

Un certain nombre de membres de la société des Frères musulmans, aujourd'hui interdite, y compris de hauts fonctionnaires, ont été condamnés à mort. Les peines n'ont pas encore été exécutées en attendant les résultats des appels.

De nombreux membres et partisans du groupe Frères musulmans, y compris Mohamed Morsi, sont actuellement emprisonnés, en attendant des procès, accusés notamment d'incitation à la violence, de conspiration avec des puissances étrangères pour déstabiliser l'Egypte et de tuerie de manifestants.
Partager…

Données techniques

ID10069
Type de document (code)depeche
TitreEgypte : 20 personnes condamnées à mort pour assassinat de policiers en 2013
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 juillet 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEgypte: condamnation définitive à la peine capitale pour 20 islamistes, Egypte : peine de mort confirmée pour 20 membres des Frères musulmans, Confirmation de 20 condamnations à mort prononcées pour l'attaque d'un poste de police
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + condamnations en masse
ZonegéosEgypte