La peine de mort en 2022

Plan du site

Abolition de la peine de mort en Guinée Équatoriale

Le président de Guinée Équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, promulgue la loi no 4/2022 portant code pénal.

L'article 26 du nouveau code pénal précise que la peine de mort est complètement abolie en Guinée Équatoriale.

Les dernières exécutions capitales recensées en Guinée Équatoriale par Amnesty International remontaient à 2014.
Pour rester dans la Communauté des pays de Langue Portugaise (CPLP) qu'elle a intégré en 2014, la Guinée équatoriale devait abolir la peine de mort. Le président avait annoncé en 2019 son intention d'abolir la peine capitale.

Reprise des exécutions capitales dans la bande de Gaza, avec 5 exécutions dont 2 pour "collaboration"

4 septembre 2022
Pays :
Cinq Palestiniens sont exécutés par le mouvement du Hamas au pouvoir de facto dans la bande de Gaza.
Deux d'entre eux avaient été condamnés à mort pour "collaboration" avec Israël ; un a été fusillé, l'autre pendu.
Les trois autres avaient été condamnés à mort pour meurtre.

Les précédentes exécutions capitales dans la bande de Gaza remontaient à 2017.

Commutation de peine pour 22 condamnés à mort au Malawi

16 août 2022
Pays :
Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, commue la peine de 22 condamnés à mort en prison à vie.

Cette grâce présidentielle intervient après que la Cour constitutionnelle du pays a déclaré en avril 2021 que la peine de mort était inconstitutionnelle avant de se rétracter en août 2021.

Commutation de peine pour 21 condamnés à mort au Vietnam

12 août 2022
Pays :
Le président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, accorde sa grâce à vingt et un condamnés à mort dont deux ressortissants étrangers. Leur peine est commuée en réclusion à perpétuité.

Une précédente grâce présidentielle avait commué la peine de 4 condamnés à mort en janvier 2022.

Exécution capitale au Japon

26 juillet 2022
Pays :
Tomohiro Kato a été exécuté au Japon. Il avait été condamné à mort en 2011 pour avoir tué sept passants dans le quartier d'Akihabara à Tokyo en juin 2008.

Il s'agit de la première exécution capitale au Japon en 2022. Les précédentes ont eu lieu en 2021 (3 exécutions en décembre) et en 2019.

Abolition de la peine de mort en République centrafricaine

27 juin 2022
Pays :
Le président de la République, Faustin-Archange Touadéra, promulgue la Loi no 22-011 portant abolition de la peine de mort en République centrafricaine.

Cette loi avait été adoptée par le parlement un mois plus tôt, le 27 mai.
Les dernières exécutions capitales en Centrafrique remontaient à 1981.

Le parlement centrafricain vote en faveur de l'abolition de la peine capitale

27 mai 2022
Pays :
L'Assemblée nationale de la République centrafricaine (RCA) adopte par acclamation la loi portant abolition de la peine de mort.

La loi doit maintenant être promulguée par le président pour entrer en vigueur.

Deux condamnations à mort aux Comores

18 mai 2022
Pays :
Dans deux affaires distinctes, Abdoulanziz Said Ali et Hadji Ahamada Ali ont été condamnés à mort pour assassinat par la Cour d'assises du Tribunal de Moroni.

Reprise d'exécution en Arizona près de huit ans après la précédente

11 mai 2022
Pays :
Clarence Dixon
L'État de l'Arizona exécute un condamné à mort, Clarence Dixon.

En juillet 2014, la précédente exécution capitale, également par injection létale, avait duré près de 2 heures.

Le Kazakhstan ratifie le traité de l'ONU visant à abolir la peine de mort et abolit ainsi complètement la peine capitale

24 mars 2022
Pays :
Le Kazakhstan ratifie le "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort".
Cette ratification avait été annoncée à plusieurs reprises au préalable, notamment début janvier 2021 après qu'elle a été autorisée par le parlement kazakh (en décembre 2020).

Il devient ainsi le quatre-vingt-dixième État partie à ce traité qu'il avait signé le 23 septembre 2020.

Ce protocole entrera en vigueur au Kazakhstan le 24 juin 2022. Comme aucune réserve n'a été émise lors de cette ratification pour l'application de la peine de mort en temps de guerre, le Kazakhstan deviendra alors abolitionniste pour tous les crimes.

L'Arabie Saoudite exécute 81 personnes en un jour

12 mars 2022
Quatre-vingt-un condamnés à mort ont été exécutés en Arabie Saoudite. Parmi eux figuraient sept ressortissants du Yémen et un Syrien.

Il ne s'agit pas des premières exécutions capitales de masse en Arabie. Par exemple 37 personnes avaient été exécutées le 23 avril 2019 et 47 le 2 janvier 2016.

51 condamnations à mort en RDC dans le procès du meurtre de deux experts de l'ONU

29 janvier 2022
Un tribunal militaire condamne à mort 51 personnes en République démocratique du Congo pour l'assassinat de deux experts de l'ONU en 2017. Plusieurs de ces condamnations sont prononcées par contumace.

Commutation de peine pour quatre condamnés à mort au Vietnam

28 janvier 2022
Pays :
Thème :
À l'occasion du Nouvel An lunaire le président du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc, accorde sa grâce à quatre condamnés à mort : Lê Thi Thu Thao, Thào Xua Thin, KhamChanh Daovone et Mua A Chà. Parmi eux une femme et deux ressortissants de Laos. Leurs peines sont commuées en réclusion à perpétuité.

Le parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée vote en faveur de l'abolition de la peine de mort

20 janvier 2022
Le parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée adopte le projet de loi présenté par le gouvernement pour abolir la peine de mort.
Le texte amende le code pénal afin de remplacer la peine capitale par la prison à vie.