Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur l'exécution qui a eu lieu récemment à Taiwan

180831_30
déclaration du 31 août 2018 - Union européenne
Pays :
peine de mort / Taiwan
L'exécution de M. Li Hung-Chi à Taiwan met fin au moratoire sur l'application de la peine de mort qui était observé de fait depuis le mois de mai 2016.

L'Union européenne exprime sa sincère compassion aux familles et aux proches des victimes des crimes commis. Dans le même temps, l'Union européenne est catégoriquement opposée au recours à la peine capitale. Il s'agit d'une sanction cruelle et inhumaine qui n'a aucun effet dissuasif et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines.

Lors des premières consultations entre l'UE et Taiwan sur la question des droits de l'homme qui s'est tenue en mars 2018, les participants avaient discuté du bien-fondé de la tenue d'un large débat public concernant la peine capitale, dans la perspective du déclin que celle-ci connaît dans le monde entier, ainsi que de l'accélération des travaux de la task force sur la peine de mort à Taiwan. En plus de ces démarches, l'Union européenne en appelle aux autorités taiwanaises pour qu'elles rétablissent immédiatement un moratoire sur la peine de mort, selon les recommandations formulées par les experts internationaux en mars 2013, en guise de première étape vers son abolition totale.
Partager…

Données techniques

ID10074
Type de document (code)declaration
TitreDéclaration de la porte-parole sur l'exécution qui a eu lieu récemment à Taiwan
Description(non défini)
Référence180831_30
Date de publication31 août 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise d'exécution capitale à Taiwan plus de deux ans après le précédente
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosTaiwan