Plan du site

La Chine répond aux accusations canadiennes concernant la condamnation à la mort d'un trafiquant de drogue canadien

dépêche de presse du 17 janvier 2019 - Xinhua
Pays :
Thèmes :
Robert Lloyd Schellenberg
BEIJING, 17 janvier (Xinhua) -- La Chine a réagi mercredi aux accusations d'un haut fonctionnaire canadien concernant la condamnation à la mort, par la Chine, d'un trafiquant de drogue canadien, affirmant que l'affaire devait être traitée conformément à la loi chinoise puisque les faits se sont déroulés en Chine.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a fait ces remarques lorsqu'on lui a demandé de commenter les propos de la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland. Cette dernière a qualifié "d'inhumaine et d'inappropriée" la peine capitale prononcée contre Robert Lloyd Schellenberg, ressortissant canadien qui a été condamné pour trafic de plus de 222 kg de méthamphétamine.

"Si la peine de mort est inhumaine et inappropriée, est-il humain et approprié de laisser plus de personnes mourir de la drogue?" a déclaré Mme Hua. "Même les Canadiens considèrent que la contrebande de plus de 222 kg de méthamphétamine est un crime grave".

Rappelant les douloureux souvenirs du peuple chinois à propos de la consommation de drogue après la première guerre de l'opium (1840-1842), la porte-parole chinoise a souligné que "la Chine ne permettra à aucun trafiquant de drogue d'aucun pays de nuire à la vie du peuple chinois".

"L'affaire s'est produite en Chine, et elle doit être traitée conformément à la loi chinoise", a-t-elle déclaré.

La sentence prononcée par le tribunal chinois est juste, et les remarques des responsables canadiens sont manifestement "arbitraires", a ajouté la porte-parole, exprimant l'espoir que "la partie canadienne respecte l'Etat de droit et la souveraineté judiciaire de la Chine".

Robert Lloyd Schellenberg a été condamné à mort lundi pour trafic de drogue par le Tribunal populaire intermédiaire de Dalian, dans la province chinoise du Liaoning (nord-est). Selon des médias, il avait été condamné pour possession de drogue et trafic de drogue en 2003 et en 2012 au Canada.
Partager…

Données techniques

ID10325
Type de document (code)depeche
TitreLa Chine répond aux accusations canadiennes concernant la condamnation à la mort d'un trafiquant de drogue canadien
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 janvier 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsConférence de presse du 15 janvier 2019 : question sur la condamnation à mort pour trafic de drogue d'un Canadien, Condamnation à mort d'un Canadien pour trafic de drogue en Chine
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères chinois, Xinhua (auteur)
CondamnésRobert Lloyd Schellenberg
Mots-clefscondamnation à mort + drogue + gouvernement + ressortissant étranger
ZonegéosCanada + Chine