Plan du site

Bangladesh : un homme pendu pour le meurtre d'un diplomate saoudien en 2012

dépêche de presse du 4 mars 2019 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Bangladesh
Un Bangladais a été pendu dans une prison proche de Dacca pour le meurtre crapuleux d'un diplomate saoudien en 2012, a annoncé lundi un responsable bangladais.

Khalaf al-Ali, 45 ans, qui travaillait à la section consulaire de l'ambassade saoudienne, avait été la cible de coups de feu devant son appartement. Il était décédé à l'hôpital. A l'époque, la police avait indiqué que Saiful Islam, 30 ans, qui a été exécuté dimanche, était à la tête de la bande qui avait tenté de dévaliser le diplomate.

"Il a été exécuté en application de la décision du tribunal", a déclaré à l'AFP Shahjahan Ahmed, le responsable de la prison. La Cour suprême avait confirmé en août la peine de mort prononcée en 2013 par un tribunal de première instance qui avait décrit le condamné comme le principal auteur du crime.

Plus de deux millions de Bangladais travaillent en Arabie saoudite, qui est un allié clé de Dacca, et lui fournit par ailleurs une aide substantielle.
Partager…

Données techniques

ID10406
Type de document (code)depeche
TitreBangladesh : un homme pendu pour le meurtre d'un diplomate saoudien en 2012
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication4 mars 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosBangladesh