Plan du site

Sept personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un rescapé du génocide rwandais

dépêche de presse du 6 mars 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Rwanda
KIGALI - Un tribunal rwandais a condamné à la peine de mort jeudi soir sept personnes accusées du meurtre d'un rescapé du génocide de 1994, a-t-on appris vendredi soir de source judiciaire.

"Sur les neuf prévenus qui comparaissaient pour le meurtre d'Emile Ndahimana, sept personnes ont été condamnées à la peine de mort, une autre à la prison à perpétuité et la dernière à cinq ans de prison", a déclaré à l'AFP le procureur de la province de Gikongoro, Désiré Kayinamura.

Emile Ndahimana avait été tué à l'automne dernier dans le district de Kaduha, dans cette même province du sud-ouest du Rwanda.

"La victime était un témoin gênant pour le bourreau", a ajouté le procureur, en faisant allusion à André Nkundabagenzi, condamné à la peine capitale, considéré comme "la tête d'affiche du procès".
Partager…

Données techniques

ID1092
Type de document (code)depeche
TitreSept personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un rescapé du génocide rwandais
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 mars 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosRwanda