Plan du site

Chine : l'ancien président du conseil d'administration de Huarong Lai Xiaomin condamné à mort pour corruption

dépêche de presse du 5 janvier 2021 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Chine
TIANJIN, 5 janvier (Xinhua) -- Lai Xiaomin, ancien président du conseil d'administration de China Huarong Asset Management Co., Ltd., a été condamné à mort mardi après avoir été reconnu coupable de corruption et de bigamie.

La condamnation a été prononcée par le deuxième tribunal populaire municipal intermédiaire de Tianjin.

Le tribunal a également privé Lai Xiaomin de ses droits politiques à vie, et ses biens personnels seront confisqués.

Le tribunal a lui ordonné de remettre tous ses gains illicites, dont les intérêts perçus, au trésor public.

Selon le tribunal, entre 2008 et 2018, Lai Xiaomin a indûment profité de ses différents postes au sein de l'ancienne Commission chinoise de régulation bancaire et de Huarong, entre autres, pour aider certaines organisations et personnes en matière de financement, de passation de marchés de projets, d'opérations commerciales ainsi que de promotion ou de mutations.

En retour, il a accepté de l'argent et des cadeaux d'une valeur de plus de 1,78 milliard de yuans (environ 276 millions de dollars), indique le verdict.

De fin 2009 à janvier 2018, il a tiré profit de ses fonctions pour détourner et extorquer des fonds publics de plus de 25,13 millions de yuans, en collusion avec d'autres personnes. Il a également été reconnu coupable de bigamie.

Le montant de ses pots-de-vin était "particulièrement énorme" et les circonstances étaient particulièrement graves, déclare la décision du tribunal, notant que son intention derrière les crimes était très mauvaise.

Lai Xiaomin a également enfreint les règles en décidant de certaines affaires importantes de l'entreprise et en s'immisçant dans certains projets spécifiques.

Ses crimes ont miné la sécurité et la stabilité financières du pays, entraînant un impact social extrêmement négatif, et ont aussi causé "une grande perte" aux intérêts de l'Etat et du peuple.

Considérant les circonstances de ses crimes, le tribunal a décidé qu'il ne méritait pas une peine clémente.
Partager…

Données techniques

ID11169
Type de document (code)depeche
TitreChine : l'ancien président du conseil d'administration de Huarong Lai Xiaomin condamné à mort pour corruption
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 janvier 2021
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + crime économique (vol...)
ZonegéosChine