Plan du site

Bangladesh. Cinq personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un blogueur américain

dépêche de presse du 16 février 2021 - Reuters
Pays :
peine de mort / Bangladesh
DACCA, 16 février (Reuters) - Un tribunal du Bangladesh a condamné à mort cinq membres d'un groupe islamiste mardi pour le meurtre, il y a six ans, d'un blogueur américain critique à l'égard de l'extrémisme religieux.

Avijit Roy, citoyen américain d'origine bangladaise, a été tué à coups de machette en février 2015 alors qu'il rentrait chez lui en compagnie de sa femme après s'être rendu à un salon du livre à Dacca, la capitale du pays. Son épouse, la blogueuse Rafida Ahmed, a quant à elle été blessée à la tête lors de l'attaque et a perdu un doigt.

"Les charges retenues contre eux ont été prouvées de façon irréfutable. Le tribunal leur a infligé la peine la plus sévère", a déclaré le procureur Golam Sarwar Khan suivant le verdict du tribunal spécial chargé de la lutte antiterroriste de Dacca.

Le tribunal, dont la sécurité a été renforcée à cette occasion, a également condamné un homme à la prison à vie, a-t-il ajouté.

Les six hommes condamnés mardi appartenaient au groupe bangladais Ansar Ullah Bangla Team, dont l'idéologie s'inspire d'Al-Qaïda, et qui est, selon la police, responsable des meurtres de plus d'une douzaine de militants et de blogueurs laïques.

Golam Sarwar Khan a en outre indiqué que Syed Ziaul Haq, un ancien commandant de l'armée soupçonné d'être le chef et commanditaire du meurtre, ainsi qu'un autre membre du groupe, ont été jugés par contumace et condamnés à mort.

Nazrul Islam, l'avocat chargé de la défense des six hommes, a affirmé que ses clients feraient appel de ces sentences.

Le Bangladesh, pays à majorité musulmane, a connu une série d'attentats meurtriers entre 2013 et 2016 visant des blogueurs, des militants laïques et des minorités religieuses, et revendiqués par l'État islamique ou des groupes proches idéologiquement d'Al-Qaïda.

L'attentat le plus grave a eu lieu en juillet 2016, lorsque des hommes armés ont pris d'assaut un café dans le quartier diplomatique de Dacca, tuant 22 personnes.

A la suite de cet épisode, plus de 100 militants islamistes présumés ont été tués et des centaines d'autres arrêtés, le gouvernement tentant de préserver son image de nation musulmane modérée.
(Ruma Paul, version française Charles Regnier, édité par Jean-Michel Bélot)
Partager…

Données techniques

ID11213
Type de document (code)depeche
TitreBangladesh. Cinq personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un blogueur américain
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication16 février 2021
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + contumace
ZonegéosBangladesh