Plan du site

Chine : le Xinjiang démantèle un groupe criminel séparatiste

dépêche de presse du 7 avril 2021 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Chine
URUMQI, 7 avril (Xinhua) -- Les autorités dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine ont révélé mardi avoir démantelé un groupe criminel séparatiste dans le secteur éducatif.

Le leader du groupe était Sattar Sawut, ancien directeur du département de l'éducation du Xinjiang et ancien chef du groupe dirigeant de la région sur la réforme du programme de l'éducation de base. Ils ont incorporé des contenus de séparatisme ethnique, de violence, de terrorisme et d'extrémisme religieux dans les manuels en langues minoritaires. Ces livres avaient été utilisés pendant 13 ans, provoquant de graves conséquences, a indiqué Wang Langtao, vice-président du tribunal populaire supérieur régional du Xinjiang, lors d'une conférence de presse.

Sattar Sawut a été condamné à mort avec deux ans de sursis après avoir été déclaré coupable de séparatisme, de corruption et de plusieurs autres crimes.

Sattar Sawut, né en novembre 1947 dans le district de Toksun du Xinjiang, a plaidé coupable de ces crimes et n'a pas fait appel au verdict.

Selon le tribunal, depuis 2002, Sattar Sawut a tiré profit de son travail de compilation et de publication de manuels en langues ethniques destinés aux écoles primaires et secondaires pour séparer l'Etat. Il a demandé à d'autres gens de sélectionner plusieurs personnes aux idées séparatistes pour rejoindre l'équipe de compilation de manuels.

Sattar Sawut a insisté sur l'inclusion dans les manuels de contenus préconisant le séparatisme ethnique, la violence, le terrorisme et l'extrémisme religieux pour séparer l'Etat, a indiqué le tribunal.

Selon les résultats d'une enquête, 84 textes contiennent des contenus de ce genre dans les manuels des éditions de 2003 et de 2009.

Sous l'influence de ces manuels, plusieurs personnes (déjà condamnées) ont respectivement participé à des attentats terroristes à Urumqi le 5 juillet 2009 et le 30 avril 2014, ou sont devenues des membres clés d'un groupe séparatiste dirigé par l'ancien professeur universitaire Ilham Tohti, a fait remarquer le tribunal.

Sattar Sawut a également utilisé ses fonctions publiques pour accepter des pots-de-vin d'une valeur de 15,05 millions de yuans (environ 2,3 millions de dollars), a ajouté le tribunal.
Partager…

Données techniques

ID11260
Type de document (code)depeche
TitreChine : le Xinjiang démantèle un groupe criminel séparatiste
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 avril 2021
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + condamnation à mort avec sursis
ZonegéosChine