Plan du site

Qatar. Exécution d'un condamné, "la première en 20 ans", dénonce Amnesty

dépêche de presse du 21 avril 2021 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Qatar
Anil Chaudhary
Le Qatar a exécuté un Népalais condamné à mort pour meurtre, mettant fin à une pause de 20 ans dans l'application des peines capitales, a affirmé mercredi Amnesty International.

L'ONG de défense des droits humains basée à Londres a précisé, dans son rapport 2020 sur la peine de mort publié dans la journée, que cette exécution était survenue en mai dernier.

Les autorités au Qatar, un pays du Golfe qui accueille la Coupe du monde de football 2022, n'ont pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat après cette annonce. Mais des ambassades étrangères à Doha ont protesté auprès des autorités qataries après cette exécution qui a eu lieu après le refus de la famille de la victime d'accorder la clémence au condamné, selon des sources diplomatiques.

"Le Qatar a repris les exécutions en mai (2020) lorsqu'il a exécuté par balles Anil Chaudhary, un Népalais, après la confirmation de sa peine de mort par la Cour de cassation", a indiqué Amnesty International.

Le nombre de peines de mort prononcées au Qatar est passé de deux en 2019 à quatre en 2020, selon l'ONG.

"Avant l'exécution de la peine de mort (contre Anil Chaudhary), la dernière exécution connue dans le pays remontait à 2000", a affirmé Amnesty. D'après le quotidien népalais The Himalayan Times, Anil Chaudhary, qui travaillait dans une station de lavage de voitures, a été reconnu coupable d'avoir tué un Qatariote avec un couteau.

Note du site peinedemort.org

Nota : certaines sources recensent également une exécution capitale en 2003 au Qatar.
Partager…

Données techniques

ID11265
Type de document (code)depeche
TitreQatar. Exécution d'un condamné, "la première en 20 ans", dénonce Amnesty
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 avril 2021
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRapport d'Amnesty International : "Condamnations à mort et exécutions en 2020", Reprise d'exécution au Qatar avec l'exécution d'un ressortissant népalais
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Amnesty International
CondamnésAnil Chaudhary
Mots-clefsexécution + ONG + rapport + reprise d'exécution
ZonegéosQatar