Plan du site

Le TPIR transfère 15 dossiers au Rwanda

dépêche de presse du 24 février 2005 - Associated Press - AP
Pays :
peine de mort / Rwanda
ARUSHA, Tanzanie -- Le tribunal pénal international (TPI) des Nations unies chargé de juger les crimes commis pendant le génocide de 1994 au Rwanda, qui fit plus de 500.000 morts parmi les Tutsis et Hutus modérés, a remis au Rwanda les dossiers de 15 suspects.

Le TPIR d'Arusha (Tanzanie) créé en novembre 1994 tente d'accélérer les enquêtes afin de tenir les délais imposés par l'ONU, qui prévoyait que les instructions seraient bouclées pour la fin 2004 et tous les procès en première instance terminés pour la fin 2008, dans le but d'en finir avec la procédure d'ici 2010, a précisé à Arusha le porte-parole du TPIR, Roland Amoussouga.

Les dossiers remis au parquet rwandais concernent des suspects recherchés pour génocide, conspiration en vue de commettre un génocide et crimes contre l'humanité. Les identités ne seront connues qu'une fois les intéressés arrêtés, a ajouté M. Amoussouga.

Kigali insistait pour que le TPIR lui permette de juger les cerveaux présumés du génocide au Rwanda même afin de permettre aux victimes de voir que justice était faite.

Le procureur général adjoint du Rwanda, Martin Ngoga, a salué ce «geste bienvenu» du TPIR. La peine la plus sévère que puisse infliger le tribunal pénal onusien est la prison à perpétuité, pas la peine de mort.

Vingt-cinq personnes sont actuellement jugées par le TPIR, auquel trois pays européens ont proposé d'effectuer les poursuites afin d'accélérer la cadence. Jusqu'ici, le tribunal a condamné 20 personnes et en a acquittées trois.
Partager…

Données techniques

ID1286
Type de document (code)depeche
TitreLe TPIR transfère 15 dossiers au Rwanda
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 février 2005
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosRwanda