Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur une condamnation à la peine de mort aux Maldives

déclaration du 1 juillet 2016 - Union européenne
Pays :
peine de mort / Maldives
La Cour suprême des Maldives a confirmé la peine de mort prononcée à l'encontre de M. Hussain Humaam. Si la sentence devait être appliquée, cette exécution serait la première aux Maldives depuis 1953.

L'Union européenne réaffirme son opposition absolue à la peine capitale en toutes circonstances et rappelle son engagement en faveur de l'abolition universelle de la peine de mort. L'Union européenne est opposée à la peine de mort dans tous les cas et sans exception. La peine de mort constitue une sanction cruelle et inhumaine qui n'a pas d'effet dissuasif sur la criminalité et représente une grave négation de la dignité et de l'intégrité humaines. Les erreurs judiciaires - susceptibles de survenir dans n'importe quel système juridique - sont alors irréversibles.

L'Union européenne invite le gouvernement des Maldives à poursuivre l'application du moratoire de fait sur les exécutions, à titre de première étape vers l'abolition de la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID9937
Type de document (code)declaration
TitreDéclaration de la porte-parole sur une condamnation à la peine de mort aux Maldives
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juillet 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosMaldives