Plan du site

Execution en Californie: la peine de mort "inadmissible"

dépêche de presse du 17 janvier 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Thèmes :
Clarence Ray Allen
STRASBOURG (Conseil Europe) - Le secrétaire général du Conseil de l'Europe, Terry Davis a déclaré mardi éprouver chagrin et regret après l'exécution en Californie de Clarence Ray Allen.

"J'éprouve beaucoup de chagrin et de regret en constatant que le Gouverneur de Californie n'a tenu aucun compte de tous les appels qui lui ont été lancés pour épargner la vie de Clarence Ray Allen. En tant qu'ami des Etats-Unis d'Amérique, j'attends avec impatience le jour où ce grand pays quittera l'axe de la peine capitale", déclare-t-il dans un communiqué.

"La peine de mort est toujours inadmissible, mais attacher un aveugle de 76 ans à une chaise et lui injecter du poison, c'est carrément grotesque", affime Terry Davis.

Clarence Allen a été exécuté au lendemain de son 76ème anniversaire à la prison de San Quentin en Californie malgré son état de santé et les nombreux appels à la clémence.

Aveugle, diabétique, cardiaque et en chaise roulante, il avait été condamné à mort pour avoir organisé derrière les barreaux le meurtre de trois personnes.

Il ne se déplaçait qu'en chaise roulante depuis qu'il avait subi une grave crise cardiaque en septembre et avait du être réanimé.

Le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger avait refusé vendredi d'accorder la grâce à Clarence Allen, le plus vieux condamné à mort de l'Etat de Californie (ouest).

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID1700
Type de document (code)depeche
TitreExecution en Californie: la peine de mort "inadmissible"
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Conseil de l'Europe
CondamnésClarence Ray Allen
Mots-clefsâgé + exécution
ZonegéosCalifornie + Etats-Unis