Plan du site

La condamnation à mort d'une jeune Iranienne dénoncée par une ONG française

dépêche de presse du 19 janvier 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
PARIS - Une association française de défense des droits de l'Homme a exprimé jeudi son "indignation" à propos de la condamnation à mort d'une jeune Iranienne qui, victime d'une tentative de viol, a tué en "légitime défense", et appelé à la mobilisation internationale contre ce jugement.

La jeune fille, identifiée comme Nazanine et qui avait seulement 17 ans au moment des faits en mars 2005, a affirmé durant son procès avoir poignardé un des trois hommes qui avaient tenté de la violer, elle et une autre adolescente, rapporte le Mouvement contre le racisme et l'amitié entre les peuples (Mrap).

"Nazanine n'a fait qu'user de son droit à la légitime défense", mais a été tout de même condamnée à mort le 3 janvier par la justice iranienne, poursuit le Mrap qui dénonce une aggravation des violations des droits de l'Homme depuis l'arrivée au pouvoir du président ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad.

"La communauté internationale et notamment l'Union européenne et la France ne peuvent plus se taire face à ces crimes", ajoute le Mrap qui appelle à envoyer des messages de protestation à l'ambassade d'Iran.

L'organisation Amnesty International a pour sa part demandé à l'Iran d'abolir la peine capitale pour les mineurs, dans un communiqué publié lundi.
Partager…

Données techniques

ID1709
Type de document (code)depeche
TitreLa condamnation à mort d'une jeune Iranienne dénoncée par une ONG française
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefsfemme + mineur + ONG
ZonegéosIran