Plan du site

Le cas d'un Allemand condamné à mort examiné par la justice de Floride

dépêche de presse du 8 février 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
MIAMI (Etats-Unis) - La Cour suprême de Floride (sud-est) devait examiner jeudi le cas de Dieter Riechmann, un citoyen allemand qui depuis 18 ans attend dans le couloir de la mort d'une prison américaine.

Dieter Riechmann, 62 ans, a été condamné à mort en 1988 pour le meurtre, à Miami en octobre 1987, de sa compagne Kerstin Kischnick. Il a toujours clamé son innocence.

En 1996, une cour d'appel a cassé le jugement le condamnant à mort mais Riechmann attend toujours dans le couloir de la mort en attendant un nouveau procès à l'issue duquel il pourrait de nouveau être condamné à mort.

Selon les avocats de M. Riechmann, son premier procès a été entaché d'irrégularités.

Riechmann a été arrêté en octobre 1987 dans une rue de Miami Beach. Le corps de son amie, mortellement blessée d'une balle à l'arrière de la tête, reposait à ses côtés sur le siège passager de leur voiture.

Le ressortissant allemand qui était en vacances en Floride avait expliqué que lui et sa compagne s'étaient perdus et qu'un inconnu leur avait tiré dessus quand ils s'étaient arrêtés pour demander des renseignements.

A partir de là, l'affaire devient obscure. Les avocats parlent de pressions sur les témoins favorables à l'accusé, de destruction de pièces à conviction, de menaces.

Les autorités allemandes elles-mêmes ont mis en cause la façon de procéder des procureurs américains qui ont menti à la justice allemande pour mener leur enquête à Hambourg (nord de l'Allemagne) où résidait Riechmann.

C'est à la demande de Berlin que la Cour suprême va examiner le cas de ce ressortissant allemand. L'Allemagne reproche à la justice américaine d'avoir utilisé des éléments de preuve trouvés dans l'appartement de Riechmann pour requérir la peine de mort, alors qu'elle s'était engagée à ne pas le faire.

"Je ne connais aucun autre cas où un gouvernement d'un autre pays ait demandé à être entendu par la Cour suprême de Floride et de fait demander un nouveau jugement", a affirmé Martin McClain, un des avocats de Riechmann.

Selon l'accusation, Riechmann aurait assassiné son amie pour toucher une assurance-vie d'un montant de plus de 900.000 dollars.

Mais, en 1994, une équipe de la télévision allemande ZDF avait réalisé un documentaire relevant les incohérences du dossier et présentant une autre facette de cette histoire.

Selon cette enquête journalistique, Riechmann, proche du milieu de Hambourg, est probablement innocent du crime dont il est accusé mais a caché des choses à la police. De l'autre côté, l'enquête montre du doigt des procureurs ayant pensé avoir trouvé le coupable idéal et prêts à tout pour obtenir la peine de mort.

Selon le documentaire de la ZDF qui a retrouvé de nombreux témoins et fait analyser les rapports d'expertise par des laboratoires indépendants, Riechmann aurait en fait servi d'intermédiaire entre des trafiquants et des acheteurs de drogue.

La vente aurait mal tournée et Kerstin aurait été tuée lors d'une transaction par un acheteur qui s'est enfui avec la drogue, avait conclu le documentaire. Cet acheteur, retrouvé par le journaliste de la ZDF Peter Müller, avait tranquillement reconnu devant la caméra qu'il avait assassiné la compagne de Riechmann.

Cette thèse est partagée par les avocats de Riechmann mais, curieusement, le ressortissant allemand, n'ayant peut-être pas conscience que sa vie était en jeu, n'avait pas évoqué son implication dans un trafic de drogue lors de son procès en 1988.
Partager…

Données techniques

ID1738
Type de document (code)depeche
TitreLe cas d'un Allemand condamné à mort examiné par la justice de Floride
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 février 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprocès + ressortissant étranger
ZonegéosAllemagne + Etats-Unis + Floride