Plan du site

Les tueurs de Washington encourent la peine de mort

dépêche de presse du 7 novembre 2002 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
John Allen Muhammad
WASHINGTON (AFP) - Les deux tueurs présumés qui ont terrorisé la région de Washington le mois dernier seront jugés en Virginie qui, après le Texas, est l'Etat qui a exécuté le plus grand nombre de condamnés depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976.

"Les premiers procès doivent se tenir dans la juridiction qui dispose des meilleures lois et du meilleur éventail de peines", a déclaré jeudi L'Attorney general (ministre de la Justice) John Ashcroft, lors d'une conférence de presse à Washington.

D'autres Etats, outre la Virginie, où les tueurs ont sévi, notamment le Maryland voisin, ont déjà exprimé le souhait de juger les deux hommes, John Allen Muhammad, 42 ans, et John Lee Malvo, 17 ans, mineur.

Le ministre s'était entouré de tous les représentants des forces de l'ordre et de la justice impliqués dans cette affaire, notamment le commissaire Charles Moose, qui a dirigé l'enquête d'une main de fer mais sans parfois pouvoir réprimer quelques larmes devant les caméras.

"Il est impératif que la sanction ultime soit applicable pour ceux qui ont commis de tels crimes", a martelé le ministre de la Justice qui est connu comme étant un farouche partisan de ce châtiment.

La Virginie a exécuté 86 personnes depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976, contre 285 exécutions au Texas. Les lois de Virginie permettent également l'exécution de mineurs au moment des faits.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir tué une personne à Washington, six dans l'Etat voisin du Maryland, et trois en Virginie entre le 2 et le 24 octobre, date de leur arrestation.

Ils auraient théoriquement pu être jugés dans l'un ou l'autre de ces Etats, ou à Washington.

Mais la peine de mort n'existe pas dans le système judiciaire de la capitale, et un moratoire sur la peine capitale a été décrété en mai dans le Maryland en raison de doutes sur l'équité de son application.

"Tout le monde en Virginie a le droit de bénéficier d'un procès équitable", a assuré l'un des procureurs de Virginie, Paul Ebert, au côté de M. Ashcroft.

"C'est vrai, a-t-il admis, que nous sommes en seconde position pour ce qui concerne le nombre des exécutions, ce qui est une distinction douteuse. Néanmoins, un cas comme celui-ci requiert la peine de mort. La mort passe pour être la pire des punitions. Si l'on se base sur les preuves accumulées durant le mois dernier, ces gars-là la méritent".

M. Ashcroft a indiqué que les deux hommes, jusque-là détenus dans le Maryland, avaient été transféré en Virginie. Aucune indication sur la date du procès n'a été communiquée.

Muhammad a été inculpé en Virginie pour assassinat, complot dans l'intention de perpétrer un meurtre et recours à une arme à feu dans l'intention de tuer. Son jeune complice est accusé d'assassinat et d'utilisation d'arme à feu dans l'intention de tuer.

En tout une demi-douzaine d'Etats, notamment l'Alabama et la Georgie, ont fait état de meurtres, de tirs ou d'incidents pouvant être attribués aux deux hommes.

Le nombre définitif de meurtres qui pourraient être attribués au tandem est encore inconnu. Il est pour l'instant évalué à 13 personnes par les autorités, dont dix dans la région de Washington.
Partager…

Données techniques

ID231
Type de document (code)depeche
TitreLes tueurs de Washington encourent la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 novembre 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésJohn Allen Muhammad
Mots-clefs
ZonegéosEtats-Unis + Virginie