Plan du site

Chaise électrique pour un condamné à mort au Tennessee

dépêche de presse du 12 septembre 2007 - Reuters
Pays :
Thème :
Daryl Keith Holton
NASHVILLE (REUTERS) - L'Etat américain du Tennessee a eu recours mercredi à la chaise électrique pour la première fois depuis 47 ans, pour exécuter un homme qui a tué ses trois fils et leur demi-soeur.
Agé de 45 ans, Daryl Holton a été déclaré mort à 2h25 (6h25 GMT) à la prison de haute sécurité de Riverbend après avoir reçu deux chocs électriques, ont indiqué les autorités pénitentiaires.

Son avocat, David Raybin, a déclaré après l'exécution qu'Holton, avait été ""libéré des démons qui le hantaient"".

Holton a méthodiquement assassiné ses fils et leur demi-soeur dans un garage de Shelbyville, dans l'Etat du Tennessee, le 30 novembre 1997, après un long conflit avec son ex-épouse au sujet de la garde de leurs enfants.

Il avait renoncé à contester sa condamnation à mort et avait préféré la chaise électrique à l'injection létale.

Le Tennessee propose la chaise électrique aux personnes qui ont commis des crimes avant 1999, année où l'injection létale est devenue le principal mode d'exécution dans l'Etat.

Les opposants à la peine de mort au Tennessee contestent le recours à la chaise électrique, faisant valoir qu'il s'agit d'une méthode peu fiable. Les autorités de l'Etat ont déclaré que des tests avaient été réalisés à plusieurs reprises avec succès.

Elle avait été utilisée pour la dernière fois au Tennessee en 1960 pour l'exécution de William Tines, condamné pour viol.
Partager…

Données techniques

ID2508
Type de document (code)depeche
TitreChaise électrique pour un condamné à mort au Tennessee
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 septembre 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur)
CondamnésDaryl Keith Holton
Mots-clefsexécution + méthode d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Tennessee