Plan du site

La Haut-Commissaire aux droits de l'homme salue la décision du gouvernement gabonais d'abolir la peine de mort

communiqué de presse du 21 septembre 2007 - Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU
Pays :
La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Mme Louise Arbour, s'est félicitée, aujourd'hui, de la décision du Gouvernement du Gabon d'abolir la peine de mort, et l'a exhorté à prendre, dans les plus brefs délais, les mesures nécessaires pour lui donner force de loi.

«Cette décision renforce le mouvement croissant à travers le monde pour l'abolition de la peine de mort», a déclaré la Haut-Commissaire.

Le Conseil des ministres gabonais avait voté le 13 septembre dernier de bannir la peine de mort, pratique qui fait l'objet d'un moratoire dans le pays depuis 1980.

La Haut Commissaire a encouragé le Gouvernement gabonais à adhérer au deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort. Elle a exhorté les ministères de la justice et des droits humains, ainsi que le Parlement, à prendre les mesures nécessaires pour entériner l'abolition de la peine de mort dans le code pénal du pays.
Partager…

Données techniques

ID2596
Type de document (code)communique
TitreLa Haut-Commissaire aux droits de l'homme salue la décision du gouvernement gabonais d'abolir la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 septembre 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsAbolition de la peine de mort au Gabon
OrganisationsHaut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU (auteur)
Condamnés
Mots-clefsvolonté d'abolition
ZonegéosGabon