Plan du site

La Cour suprême reporte l'exécution d'un citoyen canadien condamné à mort au Texas

dépêche de presse du 11 décembre 1998 - Associated Press - AP
Pays :
HUNTSVILLE, Texas, vendredi 11 décembre 1998 (AP) -- La Cour suprême des Etats-Unis a reporté jeudi l'exécution d'un ressortissant canadien condamné à mort au Texas. Joseph Faulder, 61 ans, devait être exécuté par injection dans la soirée pour un meurtre perpétré en 1975. Les gouvernements américain et canadien étaient intervenus en sa faveur.

Ed Turner, porte-parole de la Cour Suprême, a déclaré que la cour ne se prononcerait pas sur l'appel jeudi; cela signifie que Joseph Faulder devrait rester en vie au moins jusqu'au début de l'année 1999, puisqu'il faut au moins un délai de 30 jours pour programmer une nouvelle date en vue d'une exécution.

Cette annonce de report de la Cour Suprême est intervenue 30 minutes avant l'heure prévue pour l'exécution. Joseph Faulder aurait été le premier Canadien exécuté aux Etats-Unis depuis 1952. Le Canada a aboli la peine de mort en 1976.

Madeleine Albright avait demandé au gouverneur du Texas George W. Bush de reporter l'exécution. Le chef de la diplomatie américaine s'est en effet inquiété que le Texas ait pu violer la Convention de Vienne sur les relations consulaires en omettant d'informer Joseph Stanley Faulder lors de son arrestation qu'il pouvait appeler son consulat.
Partager…

Données techniques

ID2780
Type de document (code)depeche
TitreLa Cour suprême reporte l'exécution d'un citoyen canadien condamné à mort au Texas
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 décembre 1998
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReport de l'exécution d'un ressortissant canadien au Texas (Etats-Unis)
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsjurisprudence + ressortissant étranger + sursis + sursis de dernière minute
ZonegéosCanada + Etats-Unis + Texas