Plan du site

Etats-Unis: quatre condamnés à mort américains innocentés et graciés

dépêche de presse du 10 janvier 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
CHICAGO (AFP) - Quatre condamnés à mort noirs-américains ont été graciés vendredi par le gouverneur sortant de l'Etat de l'Illinois (nord) George Ryan, après avoir chacun passé plus de 10 ans en prison pour des crimes dont ils étaient innocents.

Madison Hobley, 42 ans, Aaron Patterson, 38 ans, et Leroy Orange, 52 ans, devaient être libérés immédiatement. Le quatrième, Stanley Howard, 40 ans, restera en prison pour un autre délit.

"Je les gracie de crimes pour lesquels ils avaient été condamnés à tort", a déclaré vendredi le gouverneur Ryan. "J'ai réexaminé leur cas et je pense qu'une injustice manifeste a été commise. J'ai réexaminé leur cas et je pense que ces hommes sont innocents", a-t-il ajouté lors d'une intervention à la faculté de droit de l'université DePaul à Chicago.

Les quatre hommes avaient tous dénoncé des brutalités policières, certains affirmant que leurs aveux avaient été obtenus sous la contrainte. A eux quatre, ils avaient passé 56 ans en prison.

Dans le cas d'Aaron Patterson, condamné à mort pour le meurtre d'un couple de Chicago lors d'un cambriolage en 1986, aucun indice matériel ne l'incriminait. Il avait été condamné sur la base de sa seule confession.

"La police me menace avec des violences. Frappé, asphyxié avec du plastique. Pas d'avocat ni père. Pas de téléphone. Signé faux aveux", avait-il gravé avec un trombone dans le banc d'un commissariat.

La décision du gouverneur Ryan est assurée de relancer le débat sur la peine de mort aux Etats-Unis, régulièrement décriée par ses opposants comme injuste, appliquée notamment plus aux noirs qu'aux blancs.

Ryan, un républicain qui quitte lundi son poste de gouverneur, était devenu le héros de ces opposants en janvier 2000, lorsqu'il avait déclaré un moratoire sur les exécutions dans son Etat, après la découverte que 13 innocents, ensuite graciés, y avaient été condamnés à la peine capitale depuis 1977.

Sa décision de vendredi porte à 17 le total des condamnés à mort innocentés dans l'Illinois depuis que la peine capitale y a été réinstaurée en 1977. C'est quatre de plus que le total des condamnés exécutés depuis cette date.

Le gouverneur Ryan avait en octobre demandé à une commission pénitentiaire de réexaminer le dossier de 142 des 160 condamnés à mort de son Etat, en raison des problèmes associés à l'application de la peine capitale.

Il doit en principe se prononcer samedi sur le sort de tous ces condamnés, outre les quatre innocentés vendredi.

Les opposants à la peine de mort espèrent qu'il décidera d'une mesure collective pour commuer les condamnations à la peine capitale en peines de réclusion à perpétuité.

Un autre Etat américain, le Maryland (est) a également décrété un moratoire sur les exécutions en mai dernier. Une récente enquête y a conclu que la peine de mort y était davantage imposée pour le meurtre d'un blanc que d'un noir.

Au total 38 des 50 Etats américains disposent de la peine capitale dans leur arsenal juridique.

En 2001, 155 personnes ont été condamnées à mort aux Etats-Unis, un nombre en baisse constante depuis 1998. En 2002, 71 condamnés ont été exécutés.
Partager…

Données techniques

ID284
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis: quatre condamnés à mort américains innocentés et graciés
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 janvier 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsToutes les condamnations à mort sont commuées dans l'Illinois, aux Etats-Unis
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsgrace + innocenté + Ryan-Illinois
ZonegéosEtats-Unis