Plan du site

L'UE demande à l'Iran d'abandonner la peine de mort pour les mineurs

dépêche de presse du 23 mai 2008 - Xinhua
Pays :
BELGRADE, 23 mai (Xinhua) -- L'Union européenne (UE) a demandé vendredi à l'Iran de banir la peine capitale pour tous les criminels mineurs.

"L'UE est très préoccupée par la nouvelle de l'exécution imminente de Behnoud Shojaee et Saeed Jazee, jugés et condamnés à mort pour des crimes commis quand ils étaient mineurs", a dit la présidence slovène de l'UE dans un communiqué.

Après une protestation de l'UE le 4 mai, le système judiciaire iranien a reporté l'exécution de Shojaee, âgé de 20 ans et qui en avait 17 quand il a tué un autre garçon lors d'une bagarre à Téhéran.

Ce report a été décidé par le chef du pouvoir judiciaire, Hashemi Shahroudi, qui serait en train de chercher un arrangement avec la famille de la victime pour éviter la peine de mort.

Selon la loi en vigueur en Iran, les familles de victimes peuvent soit demander l'application de la peine de mort, soit recevoir une somme d'argent.

Jazee a été condamné pour le meurtre d'un homme de 22 ans alors que lui-même en avait 17.

En Iran, meurtres, viols, vols à main armé, trafic de drogue et adultères sont passibles de la peine de mort.

Les 27 pays membres de l'UE ont aboli la peine de mort, et l'UE demande un moratoire international sur cette pratique.
Partager…

Données techniques

ID2989
Type de document (code)depeche
TitreL'UE demande à l'Iran d'abandonner la peine de mort pour les mineurs
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 mai 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne, Xinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmineur
ZonegéosIran