Plan du site

Virginie: un condamné à mort traîné jusqu'à la chambre d'exécution

dépêche de presse du 20 février 2009 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
Edward Nathaniel Bell
Un condamné à mort a été emmené de force jeudi soir jusqu'à la chambre d'exécution d'une prison de Virginie, où il a été exécuté après avoir clamé son innocence jusqu'à la dernière minute.

Edward Bell, 43 ans, avait été condamné à la peine capitale pour le meurtre du sergent de police Ricky Timbrooke le 29 octobre 1999. Son décès a été prononcé jeudi soir à 21h11 locales (02h11 vendredi GMT) au pénitencier de Greensville, Virginie.

Lorsque les gardiens de prison sont venus le chercher dans sa cellule, Edward Bell a refusé de les accompagner, et il a fallu six hommes pour le faire sortir de sa cellule et l'installer de force sur le chariot sur lequel il a reçu l'injection létale.

"A la famille Timbrooke, vous vous êtes définitivement trompés de personne", a déclaré le condamné dans la chambre d'exécution, à l'attention de la famille de la victime. "La vérité sortira un jour. Mais il n'y a aucune justice à me tuer".

"Le cas d'Eddie est un exemple montrant comment le système ne corrige pas ses erreurs", a déclaré l'avocat d'Edward Bell, James Connell.

Edward Bell est le 103e détenu de Virginie exécuté depuis le rétablissement de la peine capitale par la Cour suprême des Etats-Unis en 1976. La Virginie est le deuxième Etat où ont été pratiquées le plus d'exécutions, après le Texas, depuis cette date.
Partager…

Données techniques

ID3549
Type de document (code)depeche
TitreVirginie: un condamné à mort traîné jusqu'à la chambre d'exécution
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 février 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésEdward Nathaniel Bell
Mots-clefsdoutes sur la culpabilité + exécution
ZonegéosEtats-Unis + Virginie