Plan du site

Russie: pas de peine capitale même pour les terroristes (Mironov)

dépêche de presse du 31 mars 2010 - Ria Novosti
Pays :
Thème :
MOSCOU, 31 mars - RIA Novosti

La Russie ne doit pas revenir sur le moratoire instauré sur la peine capitale, même s'il s'agit de punir les terroristes, a déclaré mercredi aux journalistes le président du Conseil de la Fédération (sénat russe) Sergueï Mironov.

"Je désapprouve l'idée de revenir sur le moratoire sur la peine capitale", a indiqué le sénateur.

Selon lui, les terroristes doivent être condamnés à la prison à vie, sans possibilité d'être graciés ou amnistiés. "Il faut les laisser pourrir en prison et y trouver une mauvaise mort", a ajouté le responsable.

Il a précisé que le retour à la peine capitale était susceptible d'avoir des conséquences tragiques étant donné le nombre considérable d'erreurs judiciaires.

L'essentiel, selon lui, est que les auteurs des attentats et les terroristes aient conscience du caractère inéluctable du châtiment.

Par ailleurs, le sénateur a précisé que l'idée de revenir sur le moratoire sur la peine capitale, avancée mardi par le chef de la Commission des questions juridiques et judiciaires Anatoli Lyskov, n'était que son initiative individuelle.

Lors de son adhésion au Conseil de l'Europe en 1996, la Russie s'est engagée à abolir la peine de mort et à signer le Protocole 6 à la Convention européenne des droits de l'homme, prévoyant l'interdiction de cette sanction pénale. Signé en 1997, ce protocole n'a toutefois jamais été ratifié par le parlement du pays. En novembre 2009, la Cour constitutionnelle russe a interdit d'appliquer la peine capitale au-delà du 1er janvier 2010.
Partager…

Données techniques

ID4246
Type de document (code)depeche
TitreRussie: pas de peine capitale même pour les terroristes (Mironov)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 mars 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsRia Novosti (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire + terrorisme + volonté de rétablissement
ZonegéosRussie