Plan du site

Miami: exécution mercredi d'un militant anti-avortement

dépêche de presse du 3 septembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Paul Hill
ORLANDO (AFP) - Un militant anti-avortement, condamné à la peine capitale pour un double meurtre dont celui d'un médecin et considéré comme un martyr par des groupes de chrétiens ultra-conservateurs, devait être exécuté mercredi en Floride (sud-est) sans manifester le moindre remords.
Dans la matinée, la police a renforcé les mesures de sécurité autour de la prison, craignant d'importantes manifestations de ses partisans.

Plus d'une centaine de policiers ont été déployés, alors que les dirigeants de groupes d'extrême-droite, de fondamentalistes chrétiens et de groupes anti-avortement ont appelé à un grand rassemblement devant la prison où Paul Hill, 49 ans, doit être exécuté par injection à 18 heures locales (22H00 GMT).
Des opposants à la peine de mort ont également prévu de manifester devant cette prison du nord de la Floride, expliquant qu'ils redoutent que l'exécution de Hill le transforme en "martyr" aux yeux de ceux qui considèrent l'assassinat de médecins favorables à l'avortement comme un "crime justifiable".


L'intéressé a lui-même expliqué aux journalistes mardi vouloir mourir en martyr. Il n'a exprimé aucun regret pour l'assassinat en 1994 devant un centre pratiquant des interruptions volontaires de grossesse (IVG) du docteur John Britton et de son garde du corps James Barrett.

A moins qu'il ne bénéficie d'un sursis de dernière minute, peu probable, l'ancien pasteur presbytérien Paul Hill, deviendra la première personne exécutée aux Etats-Unis pour l'assassinat d'un médecin pratiquant des avortements.

Le gouverneur de Floride, Jeb Bush, un républicain opposé à l'avortement et favorable à la peine de mort, semble peu susceptible d'accorder la grâce à Paul Hill.

De son côté, Hill n'a formulé aucune demande de clémence, expliquant qu'il avait hâte de se retrouver en présence de Dieu.

Ce père de trois enfants a expliqué qu'en tuant le docteur Britton, il l'avait empêché de tuer d'autres enfants à naître. "Au lieu d'être choquées, d'autres personnes devraient faire ce que j'ai fait", a-t-il estimé. "Je m'attends à une superbe récompense au paradis".

Les principaux groupes anti-avortement ont pris leurs distances avec les mouvements ultra-conservateurs qui soutiennent Hill et soulignent qu'ils ne représentent qu'une petite minorité des opposants à l'avortement.
Partager…

Données techniques

ID433
Type de document (code)depeche
TitreMiami: exécution mercredi d'un militant anti-avortement
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 septembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésPaul Hill
Mots-clefsexécution
ZonegéosEtats-Unis + Floride